LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Keith Jarrett, "Les Sept de Chicago" et Lucky Luke dans le coton

2 min
À retrouver dans l'émission

Le dernier album solo du pianiste Keith Jarrett, un film d'Aaron Sorkin à voir sur Netflix, une BD à acheter en librairie quand elles auront rouvert

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Keith Jarrett vient de sortir un nouvel album enregistré en live à Budapest en 2016, qui rend un peu mélancolique puisque dans un entretien à Jazz Magazine, Keith Jarrett a annoncé que pour des raisons de santé, il ne serait sans doute plus capable de remonter sur scène. Si on est d’humeur nostalgique, on peut donc réécouter en boucle l'album solo de piano le plus vendu au monde, le Köln Concert, et découvrir ce Budapest Concert, suite d’improvisations créatives dont lui seul a le secret…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le film s'appelle _Les Sept de Chicago._C'est l'histoire d’un procès retentissant aux Etats-Unis par son caractère politique. On est en 1969, sept représentants de la contestation de gauche sont jugés pour avoir incité les jeunes à l’émeute en marge de manifestations anti-Vietnam qui furent réprimées violemment, pendant la Convention démocrate d’août 1968. Les prévenus sont des gauchistes, des étudiants, un militant des Black Panthers.

Aaron Sorkin, le scénariste de la série mythique A la maison blanche et au cinéma de The Social network, s’est emparé de cette histoire pour en faire un très bon film alternant les images de la manifestation et celles du procès, maintenant le spectateur en tension de bout en bout, et le parallèle implicite est constant entre cette époque et la nôtre.

A voir sur Netflix.

Et pour terminer, une BD qui va faire date: le nouveau Lucky Luke signé du duo Jul et Achdé, qui vient combler un vide puisqu'il s’empare pour la première fois de la question de l’esclavage, et plonge le cow-boy dans le coton.

Au début, Lucky Luke hérite d’une immense plantation de coton en Louisiane et se bat pour redistribuer des terres aux fermiers noirs, épaulé par les Dalton et les Cajuns du Bayou, mais surtout par un homme qui a réellement existé, le shérif Bass Reeves, l’une des meilleures gâchettes de son temps, premier shérif adjoint noir à l'ouest du Mississipi.

Un album instructif, fin, habile et drôle. Il n’y avait que Jul avec Achdé au dessin pour relever ce défi avec autant de brio!

Lucky Luke dans le coton, édité chez Dargaud.

Chroniques
7H10
30 min
L'Invité(e) culture
Eddy Harris : "Le Mississipi est un concentré d'Amérique"
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......