LE DIRECT

Quelques suggestions pour Noël

4 min
À retrouver dans l'émission

Le dernier CD de Sabine Devieilhe, "50 nuances de Grecs" et les bougies de la Comédie française

C’est assurément un disque qu’on peut mettre au pied du sapin pour des gens qu’on aime et qui aiment les belles voix: dans Mirages, la soprano à la voix de cristal  Sabine Devieilhe se consacre à quelques chefs d’œuvre du répertoire français du début du XXe siècle. Elle est dirigée par le chef François-Xavier Roth et son orchestre Les Siècles, et on peut entendre également le piano d’Alexandre Tharaud l’accompagner.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

On y trouve aussi bien les poèmes hindous de Maurice Delage que la mort d’Ophélie de Berlioz, des airs de Lakmé de Leo Delibes comme le sublime Duo des fleurs ou encore un extrait de Thaïs de Jules Massenet avec la soprano Jodie Devos et la mezzo Marianne Crebassa.

Sabine Devieilhe, Mirages, un disque Warner Music

Thaïs, nom grec qui aurait pu figurer dans l’Encyclopédie des mythes et des mythologies signée Jul (pour les dessins) et Charles Pépin (pour les textes), qui a paru chez Dargaud il y a quelques semaines, et qui peut aussi faire un bon cadeau.

50 nuances de Grecs, dont les auteurs précisent qu’il s’agit du premier tome, n’est pas seulement une encyclopédie de mythologie : c’est aussi un petit précis d’actualité des mythes à la sauce Jul et Pépin, à qui l’on doit LaPlanète des sages et Platon la gaffe, autrement dit, avec l’humour de Jul (Jul c’est notamment Silex and the City et désormais le nouveau scénariste de Lucky Luke) et la philosophie de Pépin. Où l’on apprend des choses sur les affaires louches de Dionysos-la-Saumure au Carlton de Delphes ou sur les soupçons d’emploi fictif de Pénélope à Sablé-sur-Sparte. Mais aussi que Zeus doit payer une énorme pension alimentaire pour son innombrable progéniture... Des dieux et des héros grecs que l’on retrouvera bientôt sur Arte en dessin animé, mais qu’on peut lire en BD, c’est chez Dargaud.

Pour finir ces Envies d'avant Noël, et puisqu’il reste aujourd'hui et demain pour fignoler ses achats, une suggestion de toute élégance qui allie l’art théâtral et l’art olfactif. Quand l’acteur et metteur en scène de la Comédie française Eric Ruf rencontre la nez Olivia Giacobetti, les odeurs se chargent des matières des ateliers, des velours, du bois des malles, de la poussière, de la chaleur des projecteurs, et avec la magie qui est la sienne, Olivia Giacobetti a rassemblé ces odeurs dans des bougies parfumées qui sont autant de voyages olfactifs au pays de la maison de Molière. Bois de noyer, crin, cuir, huile de lin, poudre de riz...  C’est un régal des sens dans de belles boîtes en bois.

Chroniques

7H10
29 min

L'Invité culture

Louis Langrée : "La musique de Rossini, c'est de la dentelle, de l’orfèvrerie"
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......