LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sous l'uniforme

59 min

Depuis 1954, l’Algérie, pour une catégorie de citoyens, était une terre que l’on n’était pas forcément avide de fouler. Une ligne d’horizon sur laquelle des français faisaient face à d’autres français, avec les armes en guise de trait d’union.

Chasse en Algérie Michel Drouard
Chasse en Algérie Michel Drouard Crédits : Radio France

Engagés, appelés, rappelés, hauts gradés ou simples soldats, harkis, beaucoup se sont retrouvés sous l’uniforme, face à un ennemi, le FLN. Avec une mission officielle donnée, la pacification, qui évolua en opérations de maintien de l’ordre et en actions de contre-guérilla.

Une guerre non avouée, absurde pour certains, nécessaire pour d’autres, dans cette année 61 qui devait les placer face à des choix. Retour sur ces vies interrompues, suspendues, avec, pour beaucoup, des séquelles en mémoire.

  • Pierre-Alban Thomas, ancien résistant et ancien d'Indochine, officier en Algérie
  • Michel Drouard, jeune appelé nommé à la tête d'une harka.
  • Jean-Paul Angelleli, appelé pied-noir
  • Brahim Sadouni, supplétif
  • Marc Garanger, appelé et photographe
  • Georges Casagrand, appelé en Kabylie

Et en bonus, le témoignage du commissaire de police à Alger Roger Le Doussal .

Directeur de l’Inspection Générale de la Police Nationale en 1989, Roger Le Doussal  fut commissaire des R.G. en Algérie de 1952 à 1962, à Bône, puis à Alger à partir de 1960. Il nous raconte sa situation en 1961, la découverte du terrorisme et la lutte menée contre lui, le partage des rôles entre police, armée et les services de renseignements. A travers ses souvenirs, Roger Le Doussal nous fait revivre le putsch des généraux en avril 1961, l’OAS, la violence, mais aussi l’évolution des sentiments vis-à-vis du chef de l’Etat, le général de Gaulle, et le regard porté sur le retrait de la France mené par la Vè République en Algérie. Un témoignage nourri de nombreuses recherches menées par lui ces dernières années.

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......