LE DIRECT

Les Grandes traversées / Dietrich (archives)

Par Florence Colombani
du lundi 1er aout au vendredi 5 aout de 9h05 à 10h

Avec Marlene Dietrich, nous allons parcourir le siècle, des cabarets berlinois aux plateaux de la Paramount.

marlene dietrich
marlene dietrich Crédits : Radio France
marlene dietrich ©Radio France **Marlene Dietrich, la muse rebelle** « *C’était la femme aux mille visages * », nous confie son petit-fils, Peter Riva. Une androgyne troublante, un jour Miss Dietrich, le lendemain Mister Marlene une muse qui s’affranchit de son Pygmalion pour devenir metteur en scène d’elle-même sur les scènes de music-hall ; une Allemande qui choisit de s’opposer à son pays quand il succombe au nazisme et a ce courage inouï de prendre l’uniforme du côté américain. Marlene Dietrich n’était pas seulement l’icône érotique d’une génération, magnifiée à l’extrême par ce génie de la lumière qu’était Josef von Sternberg. Elle était aussi, elle est toujours – pour des artistes que nous entendrons comme le metteur en scène Alfredo Arias, l’actrice Marilù Marini, la directrice de la photo Caroline Champetier… - une source d’inspiration inépuisable, pionnière du *body art* et modèle de discipline artistique. Une femme en avance sur son temps qui est restée, nous explique Werner Sudendorf, directeur du Musée du cinéma de Berlin, « *une épine dans le pied de l’Allemagne »* : « *une incarnation de l’antinazisme, et la preuve qu’il était possible * ». Avec Marlene Dietrich, nous allons parcourir le siècle, des cabarets berlinois aux plateaux de la Paramount, des pinèdes du Cap d’Antibes où Joe Kennedy et Erich Maria Remarque se disputaient ses faveurs aux cafés parisiens où l’emmenait Jean Gabin, des baraquements où elle chantait pour les soldats américains aux ruines de Berlin où elle retrouva sa mère en 1945. **Bibliographie** *Marlene Dietrich* , Jean Pavans, Folio Biographies, 2007. *Marlene Dietrich, création d’un mythe* , catalogue de l’exposition du musée Galliera, Catherine Join-Dieterle, Paris Musées, 2003. *Un Ange passe* (roman), Michel Boujut, Flammarion, 2002. *Jean Gabin, Marlène Dietrich – un rêve brisé* , Jean-Marc Loubier, Solar, 2002. *Marlene Dietrich* , Maria Riva, Flammarion, 1997. *Marlene, la femme de ma vie* , Louis Bozon, Michel Lafon, 1992. *Marlene D. par Marlene Dietrich* , Grasset, 1984. **Sites internet** Musée du cinéma de Berlin (qui abrite le fonds Marlene Dietrich) : [http://www.deutsche-kinemathek.de/](http://www.deutsche-kinemathek.de/) Site officiel de Marlene Dietrich : [http://www.marlene.com/index.html](http://www.marlene.com/index.html)

TOUTES LES DIFFUSIONS

image par défaut
53 min
LE 05/08/2011

image par défaut
53 min
LE 04/08/2011

image par défaut
53 min
LE 03/08/2011

image par défaut
53 min
LE 02/08/2011

image par défaut
53 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.