LE DIRECT
Ernest Hemingway et l'acteur Spencer Tracy sur le tournage du film "Le Vieil homme et la mer" de John Sturges en 1958

Hemingway et le cinéma

53 min

L’adieu aux armes, Le port de l’angoisse (d’après En avoir ou pas), Pour qui sonne le glas, Les Neiges du Kilimandjaro, Le Vieil homme et la mer, etc. les films adaptés de l’œuvre d’Ernest Hemingway sont nombreux.

Ernest Hemingway et l'acteur Spencer Tracy sur le tournage du film "Le Vieil homme et la mer" de John Sturges en 1958
Ernest Hemingway et l'acteur Spencer Tracy sur le tournage du film "Le Vieil homme et la mer" de John Sturges en 1958 Crédits : John Kobal Foundation - Getty

Un documentaire réalisé à base d'archives, précédé d'un entretien avec l'historien du cinéma Michael Wilson.

Contrairement à d’autres écrivains comme Scott Fitzgerald, Faulkner ou Dos Passos qui sont venus à Hollywood dans les années 30 et 40, qui ont tiré des revenus important de leurs contrats avec les studios, Hemingway n’était pas passionné par le cinéma. Même s'il était l'ami de Gary Cooper, de John Huston, d'Ava Gardner ou d'Howard Hawks, il s’est toujours tenu à l’écart des adaptations de ses œuvres, en dehors de celle du Vieil homme et la mer. Sa mauvaise relation avec le cinéma date de 1932, de l’adaptation de L’Adieu aux armes par Frank Borzage, qui pour lui n’avait aucun rapport avec son roman. Qui changeait même le message hemingwayen pour en faire une espèce d’ode lyrique qui se termine par des accents dignes de Tristan et Iseult, qui en faisait un mélodrame sublime qui est complètement étranger à Hemingway. Hemingway a été horrifié par cette production, il a même refusé d’assister à la première. La seule chose qu’il a retenu de ce film, c’est la performance de Gary Cooper qui par la suite allait devenir son acteur de prédilection, qu’il a réussi à imposer pour l’adaptation de Pour qui sonne le glas par Sam Wood.    
Michael Wilson

Gary Cooper et Ingrid Bergman sur le tournage de Pour qui sonne le glas en 1943.
Gary Cooper et Ingrid Bergman sur le tournage de Pour qui sonne le glas en 1943. Crédits : John Kobal Foundation - Getty
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......