LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Épisode 1 :

La prise de possession de la Nouvelle-Calédonie

30 min

La Nouvelle-Calédonie est proclamée française en 1853. Cette prise de possession engendre la spoliation des terres canaques, un véritable "vol à main armée" selon l'homme politique français Victor Schoelcher. L'historien Joël Dauphiné revient sur cet épisode méconnu de notre histoire coloniale.

Intervenant : Joël Dauphiné

Joël Dauphiné est agrégé d’histoire et spécialiste de la Nouvelle-Calédonie où il a résidé et enseigné pendant plus de vingt ans. Il a publié de nombreux ouvrages aux éditions L'Harmattan, dont Henri Rochefort : déportation et évasion d'un polémiste (2004), Canaques de la Nouvelle-Calédonie à Paris en 1931 (1998), Les Débuts d'une colonisation laborieuse : le sud-calédonien, 1853-1860 (1995) et Les Spoliations foncières en Nouvelle-Calédonie, 1853-1913 (1989). Il est également l'auteur de La Déportation de Louise Michel : vérité et légendes, publié aux éditions Indes savantes en 2006.

Lectures : Mohamed Rouabhi 

Les textes lus au cours de l'émission sont librement adaptés du témoignage du sous-lieutenant d'infanterie de Marine Victor de Malherbe, retranscrit en annexe de l'ouvrage de Joël Dauphiné intitulé Les Débuts d'une colonisation laborieuse : le Sud calédonien (1853-1860), paru chez L'Harmattan en 1995.

Musiques

  • Générique de l'émission : "Purrfect" de Funki Porcini, extrait de l'album Love, Pussycats & Carwrecks, 1996.
  • Musique de fin : "Hetresi’s rock" du groupe Wetr.

Pour aller plus loin

  • « De la prise de possession à l’accord de Nouméa : 150 ans de liens institutionnels et politiques entre la France et la Nouvelle-Calédonie », un article de Sarah Mohamed-Gaillard paru dans Le Journal de la Société des Océanistes, 117 | 2003, 171-186, à télécharger sur revues.org.

  • Portrait d'Ataï, grand chef du district de Sarraméa et leader de l'insurrection menée en 1878 contre les autorités coloniales françaises :

Le chef Ataï
Le chef Ataï Crédits : © ADCK-CENTRE CULTUREL TJIBAOU

Merci aux documentalistes de l'INA ainsi qu'à ceux de la bibliothèque, de la discothèque et de la documentation d'actualité de Radio France. Un merci tout particulier à Julie Ferrié et Raphaële Lombard des éditions L'Harmattan.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......