LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L’Ile de Pâques et l’Europe

4 min
À retrouver dans l'émission

C’est le lundi pascal de 1722 que le navigateur néerlandais Jacob Roggeveen accosta l’île polynésienne de Rapa Nui. Inconnue sur les cartes européennes, il la re-baptisa « ile de Pâques ». Ses immenses statues monolithiques attirent aujourd’hui plus de 60.000 touristes par an. 4000 km séparent cette minuscule île de 5.000 habitants du Chili qui l’a colonisé et annexé en 1888. Depuis 2009, les pascuans qui ont survécus à l’esclavage, à l’exploitation et aux maladies apportées par des compagnies occidentales réclament leur indépendance dans le cadre d’un rattachement à la Polynésie française, 2000 km à l’Ouest.

Que ces Polynésiens se tournent aujourd’hui vers les Européens pour sortir d’une situation héritée de l’oppression coloniale ne manque pas de sel. On peut y voir un signe que la place des européens dans l’espace mondial a bien changé. Les oppresseurs d’hier seraient aujourd’hui des adeptes des libertés, du respect de l’autre et de l’état de droit.

Néanmoins, on peut entendre un autre son de cloche dans l’écho que nous renvoie l’île de Pâques. Celui de l’Effondrement . C’est là le titre du célèbre livre paru en 2005 de Jared Diamond, biologiste, évolutionniste et professeur de géographie à UCLA. Le terme d’effondrement, Collapse dans la version originale, dit ici la figure la plus poussée du déclin d’une société. Avec les Mayas et les Vikings, les Pascuans illustrent par excellence, je cite Diamond, cette « chute radicale du nombre, de l’organisation politique et sociale d’une population sur un large territoire donné ».

Depuis quatre ans que notre continent s’enfonce dans la crise – pas tous les pays, certes, mais un nombre sacrément significatif -, on peut se demander si l’effondrement n’est pas à l’œuvre chez les européens. Chypre, Grèce, Italie, Espagne Portugal Irlande, Royaume Uni, et bientôt Slovénie : nos problèmes d’endettements ne signent-ils pas le déclin profond de notre prospérité et de nos richesses, déjà bien inégalitaires ? En Hongrie, ce 11 mars, la Constitution a encore subi une érosion sévère: ce cas est-il particulier ou exemplaire d’un effondrement sur lui même de l’état de droit?

En Italie sans gouvernement un mois après les élections, ce vendredi, la crise politique a franchit un nouveau palier : habituel régime des partis, ou signal d’un effondrement en cours de la démocratie représentative ?

Samedi, a eu lieu un funeste télescopage, signe d’une crise tant démographique que de la relations aux pays voisins : le chef de l’agence allemande pour l’emploi a appelé les diplômés d’Europe du sud à migrer dans son pays, tandis que deux habitants d’Afrique subsaharienne de plus sont morts d’hypothermie au large de Lampedusa ils tentaient d’atteindre une Europe toujours plus hostile aux migrations.

Le sous titre du livre Effondrement est : « comment les sociétés décident de réussir ou d’échouer ». A suivre l’actualité, c’est à de demander si les européens ne sont pas résolument en train de choisir le second terme de l’alternative.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......