LE DIRECT

Des essais pour votre valise

4 min
À retrouver dans l'émission

S’il vous reste un peu de place dans votre valise ou sur les poches latérales de votre sac à dos, je sais que vous y glisserez quelques-uns des excellents romans qui ont paru cette année, entamés mais non terminés, pour cause d’addiction vespérale à quelque série télévisuelle… Mais puisque vous êtes auditeur/auditrice de France Culture, je devine chez vous, outre le besoin de se distraire, une forte envie de mieux comprendre l’état du monde. Ce peut être désintéressé – la pur désir de savoir, libido sciendi. Mais c’est aussi, croyez-moin, une nécessité vitale si l’on veut continuer à demeurer la tête hors de l’eau dans une mer toujours plus agitée.

Or, là où ça s’agite le plus, c’est, si l’on en croit David Baverez, c’est en Asie, particulièrement en Chine – le pays en passe de devenir la première puissance économique du globe. Dans Génération tonique, sous-titre : l’Occident est complètement à l’ouest, cet investisseur professionnel nous explique, à l’aide d’une multitude de cas concrets et d’anecdotes, pourquoi grâce aux nouvelles technologies et en particulier au numérique, les modes de vie vont être radicalement modifiés. Il nous explique aussi pourquoi nous autres, Européens, Français en particulier, sommes complètement largués, ancrés dans le XX° siècle, tandis qu’Hong Kong imagine, innove et réussit. Avec le déplacement en Asie du centre du monde, nous devons nous attendre à voir les produits que nous consommerons nous-mêmes reformatés en fonction des cultures asiatiques. Ils sont légers et rapides, quand nous croulons sous les réglementations qui nous brident. Tiens, si vous partiez pour Hong Kong ?

Pour une discussion sereine et sans parti pris de la question posée par la présence de plus en plus visible des signes d’appartenance religieuse dans l’espace public, on emportera l’excellent essai de Constantin Languille, La possibilité du cosmopolitisme. Burqa, droits de l’homme et vivre-ensemble. En comparant le caractère fortement intégrateur du nationalisme américain et la possibilité, pour l’Europe, de dépasser le cadre national dans un cosmopolitisme, assis sur les droits de l’homme et non sur l’idéal républicain assimilateur à la française, il pose bien le problème. Et met en question le laïcisme français, héritage de notre Révolution.

On pourra compléter cette lecture avec un essai de philosophie politique assez décapant, celui de Brian Leiter, Pourquoi tolérer la religion ? Il pose et résout la question : peut-on accorder des dérogations à la loi commune pour motif de conviction religieuse ? Sa réponse est négative, pour toute sorte de bonnes raisons, qu’on découvrira dans son livre, aux raisonnements parfaitement rigoureux.

Si on est de ceux qu’inquiètent la disparition des nations dans « l’Etat cosmopolitique » de Constantin Languille, on adorera l’essai de Thierry Baudet, Indispensables frontières. Sous-titre : Pourquoi le supranationalisme et le multiculturalisme détruisent la démocratie. L’auteur, un spécialiste néerlandais du droit public très au fait de la jurisprudence européenne, est un critique virulent de l’UE, mais aussi de l’OMC et des agences internationales qui décident de nos droits et devoirs, sans aucun contrôle démocratique.

Le livre d’histoire qui m’a le plus impressionné, en dehors de l’extraordinaire tentative d’histoire totale de La guerre monde 1937-1947, publiée en deux tomes cumulant un total de 2 500 pages, dont Jacques Munier a dit récemment tout le bien qu’il fallait en penser, c’est Le prince absolu d’Arlette Jouanna. Cette spécialiste de la pensée politique du XVII° siècle français explique comment et pourquoi le pouvoir monarchique devint absolu.

Mais si voulez savoir ce que je lis, ces jours-ci, hé bien c’est La fin de la III° République d’Emmanuel Berl. Un bouquin formidable sur la naissance du régime de Vichy que le cher Emmanuel, malchanceux, fit paraître en Mai 68. On avait d’autres chats à fouetter. Aujourd’hui, par contre, il est devenu très utile de savoir comment agonisent les régimes politiques, incapables de faire face aux dangers qui menacent les nations…

David Baverez : Génération tonique. Plon.

Constantin Languille : La possibilité du cosmopolitisme. Gallimard nrf.

Brian Leiter : Pourquoi tolérer la religion ? Editions Markus Haller

Thierry Baudet : Indispensables frontières. Ed. du Toucan

Arlette Jouanna : Le prince absolu. (Gallimard)

La Guerre-monde 1937-1947 sous la direction de Alya Aglan et Robert Frank (ed. Folio histoire)

Emmanuel Berl : La fin de la III° République (Témoins Gallimard).

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......