LE DIRECT

L'adhésion radicale à des idées radicales

4 min
À retrouver dans l'émission

« Adhérer radicalement à une idée n’est pas la même chose qu’adhérer à une idée radicale. Or, précisément, la spécificité de la pensée extrême tiendra au fait qu’elle adhère radicalement à une idée radicale. » écrit Gérald Bronner, dans La pensée extrême (p. 130)

Le problème de notre temps n’est-il pas que monte une confrontation entre des individus prêts à tuer et à mourir pour une idéologie religieuse extrémiste, et des masses démocratiques, en voie de post-modernisation. Post-modernes, en ce qu’elles, n’adhèrent plus que très vaguement à des programmes modestes – telles que la laïcité, la liberté d’expression, le pluralisme intellectuel, le droit des minorités. Post-modernes aussi, en ce qu’elles assument tranquillement des contradictions internes à leur idéologie, comme le métissage et l’authenticité, le culte de l’universel et celui du particulier. Qui plus est, les idéaux pour lesquels les grands ancêtres républicains étaient prêts à affronter la prison au XIX° siècle, semblent faire tellement partie de l’air qu’on respire que nous avons perdu le réflexe de les défendre.

Il a existé, de tous temps, une corrélation entre le niveau de radicalisme idéologique et le degré d’investissement personnel qu’on est prêt à consentir à ses valeurs. Les croyances modérées ne portent pas au fanatisme, mais au doute, voire au relativisme . Voyez Montaigne. « Ce sont les radicaux qui sont sûrs de leur fait, et on ne trouverait que rarement un modéré aussi expressément convaincu de la justesse de ses opinions qu’un extrémiste », écrit ainsi Peter Hofstätter. (cité par Uwe Backes : Les extrêmes politiques, p. 375)

Aussi a-t-on eu, durant le XX° siècle, nombre d’occasions de constater combien la démocratie pouvait se trouver désarmée face aux idéologies totalitaires.

Celles-ci se caractérisent par plusieurs traits, quelle que soit la croyance en question.

1° Une monomanie : Empruntant à Eric Voegelin le concept de realissimum, je cite son live « Les religions politiques » : D’un côté, « un maximum d’accueil de la réalité se trouve lié avec un maximum de rationalité, (…) De l’autre, n’est donné que le plaisir d’arides regards sur la réalité, peut-être même uniquement un seul regard – et ce qu’il a vu deviendra pour lui le Realissimum , l’être le plus réel, qui s’élève à la place de Dieu et lui cache tout le reste . » (37)

2° L’esprit d’orthodoxie, tel que l’a défini, par exemple, Jean Grenier, dans L'esprit d'orthodoxie, avec ce que cela comporte de fixation sur la doctrine, sa pureté et la nécessité de la défendre par tous les moyens. Je cite : « Cette cristallisation et ce raidissement sont des nécessités pour l’orthodoxie. Elle ne peut se maintenir qu’en restant immobile, car la moindre fissure pourrait entraîner l’écroulement de tout l’édifice. L’orthodoxie est donc parfaitement intransigeante. » Le bloc de croyance est à prendre ou à laisser . On ne saurait choisir des bribes, ici ou là, comme le prétend l’individu post-moderne, avec ses « croyances bricolées » (Gilles Lipovetsky).

3° Le goût morbide de l’obéissance et de la discipline. On s’est étonné que des individus réputés pour leur incapacité à respecter quelque règle que ce soit, dépourvu de colonne vertébrale morale, aient pu basculer vers des idéologies effroyablement exigeantes. Mais l’expérience des engagements dans les totalitarismes d’autrefois montre qu’ils ont fréquemment séduit des individus parvenus à un tel degré de nihilisme qu’ils étaient devenus mûrs pour quelque chose de fort, susceptible de compenser le jugement négatif qu’ils portaient sur eux-mêmes . Ils optent pour le service d’une cause dont la puissance leur paraît compenser leur propre faiblesse et remplir, de son intensité, leur vide moral et affectif.

Fanatisme religieux
Fanatisme religieux Crédits : Fanatismes - Radio France

Voltaire avait tout résumé d’une phrase, redevenue d’une brûlante actualité :

« Que répondre à un homme qui vous dit qu’il aime mieux obéir à Dieu qu’aux hommes, et qui, en conséquence, est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant ? »

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......