LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Nancy Huston à l'assaut des théories du genre

4 min
À retrouver dans l'émission

La substitution du « genre » au sexe est le produit d’un courant important de la sociologie contemporaine, le constructivisme .

Le constructivisme, plus qu’une méthode, est une doctrine qui tire son origine d’un livre, déjà ancien, La construction sociale de la réalité , publié en 1967, par deux Américains, Peter Berger, et Thomas Luckmann. Mais comme nombre d’essais américains importants – ceux d’Hannah Arendt, ou de John Rawls, par exemple, il a été traduit en français vingt ans après sa publication et a donc exercé son influence avec un retard qui en amplifie les effets.

En tant que méthode sociologique, le constructivisme partait d’une bonne intention : il voulait réunifier, dans une théorie générale, des concepts dont l’opposition systématique empêche de penser la totalité du monde social : le collectif et l’individuel, les faits objectifs et les représentations subjectives, les configurations sociales et les stratégies des acteurs, etc. Il enseignait que ce que nous prenons pour la réalité n’est que l’effet de nos croyances collectives et que celles-ci, procédant de processus dynamiques, ne sont donc ni figées ni définitives.

Car pour le constructiviste, la pire insulte, c’est celle de « naturaliste » tout, dit-il, est socialement construit, rien n’est déterminé par la nature des choses celle-ci, d’ailleurs, n’existe pas mais elle est constamment invoquée par les acteurs pour justifier leur conservatisme et leur ignorance quant à l’origine de leurs propres croyances. Selon cette logique, la plupart des réalités sociales sont en fait des coquilles vides – de pures conventions qui ne persistent que par le fait d’un accord tacite entre les membres d’une société donnée. A la limite, la science elle-même n’est qu’un « discours » dont les concepts ne renvoient à rien d’autre qu’aux conventions adoptées par l’institution scientifique en une aire géographique donnée à un moment historique particulier.

On voit à quels reproches s’expose cette doctrine, résumée à gros traits pour les besoins d’une chronique radiophonique : nominalisme (« la science n’est qu’une langue bien faite », disait Condillac et ici, les idées générales n’ont aucune réalité, relativisme (il n’y a plus de vérité possible, là où tout discours ayant prétention à en être porteur doit être invalidé en tant que convention en outre les conventions des uns valent bien celles des autres : relativisme moral).

Mais là où le constructivisme, passé de méthode sociologique à doctrine, dégénère en idéologie pure et simple, c’est lorsqu’il se mue en appel à transformer ou à éradiquer le donné social « qui se présente comme inévitable », mais qui ne l’est « qu’en vertu d’une convention sociale » lorsqu’il se prétend «émancipateur » en incitant les « dominés », les « minorités », etc. à déconstruire la réalité elle-même – qui n’existerait qu’en vertu de la prégnance du « paradigme dominant » pour lui en substituer une autre, conforme à leurs intérêts.

Une frange du féminisme a plongé avec délice dans ce bouillon de culture. Elle y a trouvé des arguments pour déconstruire l’asymétrie entre hommes et femmes, réfuter l’idée d’un donné biologique contraignant, en le ramenant à une construction sociale, fruit d’un processus piloté par les hommes dans leur propre intérêt. Le sexe en tant que destin a été remplacé par le genre, produit des conventions sociales.

Si l’on ajoute l’idéologie du libre-choix propre sujet libéral-libertaire contemporain (libre choix de son style de vie, ses appartenances, de son apparence, de son âge, de son sexe) et celle de l’auto-construction de soi (à la limite être à soi-même sa propre origine, par l’utérus artificiel), on voit comment la théorie de messieurs Berger et Luckmann a pu muter en une forme de féminisme radical. Celui-là même que vous réfutez, Nancy Huston. Mais ne craignez-vous pas qu’en appelant à un retour à la biologie, pour expliquer la différence sociale entre les sexes – le regardant et le regardé – qui doit à l’évolution de notre espèce, vous encouriez, plus que quiconque, le reproche de « naturalisme » ?

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......