LE DIRECT
Les Idées claires : peut-on nier la théorie de l'évolution ?

Peut-on nier la théorie de l’évolution ?

9 min
À retrouver dans l'émission

Les Idées Claires |La théorie de l'évolution et ses ennemis sont au menu de notre rendez-vous hebdomadaire, Les Idées claires, proposé par France Culture et France Info et destiné à lutter contre les désordres de l'information.

Les Idées claires : peut-on nier la théorie de l'évolution ?
Les Idées claires : peut-on nier la théorie de l'évolution ? Crédits : Radio France

En juillet 1925, un jeune enseignant américain était condamné à une amende de 100$ pour avoir enseigné la théorie de l’évolution de Darwin (selon laquelle l’homme descend d’un singe) à des élèves d’une école publique du Tennessee (sud des Etats-Unis). Le débat dit du « Procès du singe » fit rage dans tout le pays. Il opposa les partisans de Darwin aux adeptes du créationnisme, le plus souvent des fondamentalistes chrétiens. Depuis, aux Etats-Unis et ailleurs, nombreux sont ceux qui pensent encore que la Terre, ses habitants, ses animaux ou ses rivières sont l’œuvre d’une puissance divine. 

En 2002, un comté de Géorgie fit même apposer sur chaque manuel de sciences l’autocollant : « L’évolution est une théorie, pas un fait. » Deux ans plus tard, des parents d’élèves portaient l’affaire en justice et faisaient retirer cet avertissement.

En France en octobre 2017, Var Matin relatait la distribution dans plusieurs villes du Var et des Bouches-du-Rhône d’ouvrages d’un prédicateur turc, Adnan Oktar, bien connu pour son combat contre la théorie de Darwin.

Ce livre intitulé Comment les fossiles ont renversé l’évolution et sous-titré « les millions de preuves qui réfutent le Darwinisme » a fait l’objet d’un prosélytisme de rue aux abords de plusieurs collèges ou dans les boites aux lettres des halls d’immeubles. 

De son côté, Mike Pence, actuel vice-président des Etats-Unis, continue d’affirmer publiquement qu’il croit que Dieu a créé les hommes et le monde. 

Jean-Baptiste André, chercheur à l’Institut Jean Nicod, Département d’Etudes Cognitives, de l'Ecole Normale Supérieure à Paris, nous explique pourquoi la théorie de l’évolution n'est pas une simple hypothèse et est l’une des théories scientifiques les plus solides. Mieux, Jean-Baptiste André démontre aussi que cette évolution darwinienne se poursuit aujourd’hui. Exemple, la résistance des organismes humains aux antibiotiques est la preuve de l’adaptation donc de l’évolution incessante de l’homme. 

C’est quoi l’évolution des espèces ?

Qu’est-ce qui nous prouve que l’homme n’a pas toujours été un homme et qu’est-ce qui nous prouve que la théorie de l’évolution est vraie ? L’évolution c’est un film qu’on a perdu et dont on a retrouvé quelques images.
Ces images, ce sont les fossiles et à partir de ces images on peut reconstruire le film. On estime à partir des données actuelles qu’environ entre 10% et 20% des espèces qui ont existé se sont fossilisées. Si toutes les espèces actuelles ou passées étaient toutes arrivées en même temps sur terre la probabilité qu’on observe les données fossiles pile dans le bon ordre serait infinitésimale. On n’a aucune donnée fossile incohérente. Vous ne trouvez jamais un Homo sapiens moderne dans une couche géologique d’il y a 50 millions d’années, jamais, pas un seul, zéro. On n’observe jamais un lapin au Paléozoïque jamais, pas un seul, zéro. On a plus d’un million de fossiles qui ont été décrits, sur ce million il n’y en a aucun qui est incohérent.

Un exemple de l’évolution d’un espèce ?

Il y a à peu près 50 millions d’années, il y avait une espèce qui fait partie de la famille des chevaux actuels qui avait cinq doigts et non par un seul, qui avait un visage beaucoup plus court que les chevaux actuels, qui était beaucoup plus petite, de la taille d’un chien. Il y a 15 millions d’années, on trouve des nouveaux fossiles complètement différents qui avaient la taille d’un poney, beaucoup plus grands, avec une tête plus allongée, qui avaient trois doigts dont deux atrophiés qui ne touchaient pas le sol. Il y a 3 millions d’années, on trouve des espèces qui ressemblent quasiment intégralement aux chevaux modernes avec un seul sabot, la tête très allongée, d’une très grande taille, etc.

Pourquoi l’évolution n’est-elle qu’une théorie ?

Il faut comprendre ce qu’est une théorie scientifique. En sciences, on n’a que deux types d’objets : des observations directes sous nos yeux,  et ce qu’on appelle des théories qu’on n’observe pas directement mais dont on observe les conséquences. Si vous avez perdu vos clés vous allez élaborer la théorie selon laquelle elles ont glissé de votre poche quand vous étiez assis, sous un banc précis dans un parc. C’est une théorie parce que vous n’observez pas directement vos clés tomber de votre poche. Si vous allez sous ce banc et que vous trouvez vos clés, c’est une observation qui confirme cette théorie. Le statut d’une théorie en sciences, c’est exactement la même chose. La théorie de l’évolution c’est une théorie parce qu’on ne l’observe pas directement mais on a accumulé un nombre incroyable d’observations qui confirment cette théorie. Un nombre si grand qu’aujourd’hui la théorie de l’évolution fait partie des théories scientifiques les plus solides de tout le domaine de la science.

Aujourd’hui l’évolution continue ?

L’exemple le plus connu, c’est les bactéries résistantes aux antibiotiques. Il y a moins de 100 ans Alexander Fleming a inventé les premiers antibiotiques et aujourd’hui on a déjà des bactéries qui résistent aux antibiotiques et même aux antibiotiques qui ont été inventés il y a beaucoup moins de cent ans. Pourquoi ? Parce qu’elles ont évolué, elles ont changé. On n’a plus aujourd’hui les mêmes bactéries qu’on avait autrefois parce qu’elles ont été sélectionnées par la sélection naturelle liée à la présence des antibiotiques. Pourquoi vous devez vous vacciner tous les ans contre le virus de la grippe et pas une fois pour toutes ? Parce que le virus de la grippe change, il évolue sous l’effet de l’immunité acquise.

Les animaux aussi évoluent toujours ?

Un exemple bien connu est celui d’une espèce de lézard en Croatie qui a été introduit sur une île sur laquelle il a dû changer son régime alimentaire. Son régime alimentaire d’origine et un régime insectivore et sur l’île d’introduction il a dû manger essentiellement des plantes. Les descendants de ces lézards, on a observé qu’ils avaient changés, leur système digestif avait évolué, ils avaient une valve cæcale qui permet de mieux digérer les végétaux, ils avaient une capacité masticatoire plus grande, ils avaient modifié leur comportement. On voit déjà en l’espace de 40 ans des phénomènes évolutifs très significatifs se produire. En 300 millions d’années c’est un autre ordre de grandeur.

"Les Idées claires", un programme hebdomadaire vidéo et audio

Parce que la vérité est plus lente que le mensonge, parce que la désinformation est plus séduisante que l’information vérifiée, Les Idées claires démêle le vrai du faux.

Chaque semaine, dans une vidéo et en podcast, un.e expert.e et Nicolas Martin (producteur de La Méthode scientifique sur France Culture) remettent de l’ordre autour d’une idée reçue.

Retrouvez l'intégralité des épisodes dans le dossier "Les Idées claires"

Ecoutez et abonnez-vous au podcast

Les Idées claires, c'est aussi une version à écouter d'une dizaine de minutes. A découvrir ici même ou en vous abonnant pour ne pas rater un épisode.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......