LE DIRECT
Une famille d'esclaves dans le sud des Etats-Unis

De l’esclavage

59 min

En restituant l'intensité des échanges noués entre l'Afrique et les Amériques, notamment du point de vue des esclaves, l'ouvrage "Être esclave" de Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard offre une remarquable synthèse des apports récents de l'historiographie internationale sur l'esclavage.

Une famille d'esclaves dans le sud des Etats-Unis
Une famille d'esclaves dans le sud des Etats-Unis Crédits : ANN RONAN PICTURE LIBRARY - AFP

En Afrique, aux Antilles et sur le continent américain, les esclaves ont été des acteurs majeurs et pourtant largement mésestimés de l’histoire de l’esclavage. À rebours de l’historiographie dominante, ce livre au centre de l'émission, qui repose notamment sur les nombreux récits de vie qu’ils ont écrits ou transmis, s’attache ainsi à montrer qu’ils ont contribué à l’évolution culturelle et sociale des côtes et de l’arrière pays africains, à la création de nouvelles sociétés métissées aux Amériques, ou à l’invention de formes de résistance dont la révolution haïtienne marqua le sommet.  

Roger Chartier s'entretient avec Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard, co-auteurs deEtre esclave. Afrique-Amériques, XVe-XIXe siècle (La Découverte, 2013).

Intervenants
  • professeur d’histoire et de géographie à l’université Paris-Est Créteil (ESPE de l’académie de Créteil)
  • Professeur émérite d'Histoire contemporaine à l'Université de Paris, autrice de plusieurs ouvrages sur la colonisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......