LE DIRECT
Portrait du chanteur, compositeur, écrivain et cinéaste Abd Al Malik en 2016

Abd Al Malik : "Travailler les imaginaires est une action politique"

59 min
À retrouver dans l'émission

Au micro d'Arnaud Laporte, le rappeur, écrivain et réalisateur Abd Al Malik, évoque son enfance et ses études à Strasbourg, ses débuts dans la musique et sa passion pour la littérature.

Portrait du chanteur, compositeur, écrivain et cinéaste Abd Al Malik en 2016
Portrait du chanteur, compositeur, écrivain et cinéaste Abd Al Malik en 2016 Crédits : Joël Saget - AFP

Abd Al Malik est né en 1975 à Paris. Il a vécu quelques années à Brazzaville, au Congo, puis est revenu en France en 1981 où il grandit dans une cité HLM du quartier du Neuhof à Strasbourg. Élève brillant, il a suivi un double cursus Philosophie et Lettres Classiques à l'Université Marc Bloch de Strasbourg. C'est en 1988 qu'il fonde son premier groupe, N.A.P. En 1988, avec son frère aîné Bilal et son cousin Aissa. En 2004, il publie son premier album solo, Le Face à face des cœurs, puis en 2006, son deuxième album, Gibraltar qui rencontre un immense succès auprès du public. Depuis 2005, il publie régulièrement des livres avec entre autres Qu'Allah bénisse la France (2005) et Camus l'art de la révolte (2016). 

À 12 ans, le jeune Abd Al Malik découvre la littérature à travers l'oeuvre de Camus. Un livre l'a bouleversé en particulier : L'envers et l'endroit, premier ouvrage publié d'Albert Camus en 1937. Un ensemble d'essais qui dépeignent le quartier algérois de Belcourt ainsi que les voyages de l'écrivain à Prague ou à Venise.

A l'encontre du déterminisme

Je ne crois pas au déterminisme, mais je crois à une forme de destin. Je deviens l'homme que je suis par la force des choses. Mis dans certaines situations, je réagis d'une certaine manière. Je pense que nous avons en chacun de nous quelque chose en puissance. Mais ce n'est pas quelque chose qui n'est pas actualisé réellement. (...) J'ai grandi dans un contexte particulier. Il y avait des problèmes de drogues dures, d'héroïne. Beaucoup de mes proches disparaissaient, de mort physique ou bien parce qu'ils étaient en prison. À un moment donné dans ma bande, on était de moins en moins nombreux. À un moment donné, je me suis retrouvé seul, et j'ai lu davantage. Donc Sénèque, Camus, Césaire sont devenus mes potes. Le cœur de mon travail, c'est la littérature et la poésie. Je suis porté par trois passions : la littérature, la musique et le cinéma. J'ai envie d'exprimer quelque chose et je choisis l'outil le plus adéquat.            
Abd Al Malik

Albert Camus, une feuille de route 

Quand je lis la préface de "L'envers et l'endroit", dans ma tête, je veux être artiste. C'est comme si tout d'un coup Camus en personne me disait "Écoute petit tu vas être artiste, ça se passe comme ça", et c'est comme ça que je l'ai vécu. [...] J'ai mon envers et mon endroit par rapport à mon histoire de vie, et par rapport à d'où je viens. C'est à dire de faire partie de ces gens qui viennent des quartiers populaires, les gens des cités, les gens de la périphérie, et je parle autant des gens des cités que des gens de la campagne, ou des villages complètement délaissés. [...] Mon envers et mon endroit, c'est revenir à cet aspect fondamental de mon origine, de ce lieu d'où je viens, qui est à la fois physique et symbolique. Revenir à ça, c'est mon envers et mon endroit. Abd Al Malik

Poétiser sa vie 

Le cœur de mon travail c'est la littérature et la poésie. Mais dès le départ, il y a trois passions : la littérature, la musique et le cinéma. Tout va ensemble. Ce sont des outils différents, je prends l'outil le plus adéquat pour exprimer quelque chose. (…) La poésie est en toute chose, dans la vie, dans la littérature, dans nos rapports en tant qu'être. Le cœur, c'est l'absence de poésie, et en toute humilité, j'essaie de poétiser ma vie. (...) Je crois en la force de l'esprit. Je crois qu'à partir du moment où un artiste plaque une partie de lui-même dans une œuvre, quelque part il est toujours là. On peut continuer à échanger avec lui, en tant qu'être et son rapport à nous tous.    
Abd Al Malik

Pour aller plus loin

Biographie proposée par RFI-Musique.

Le jeune noir à l’épée : un clip d’Abd Al Malik, avec la participation du danseur Salia Sanou, réalisé par Fabien Coste.

Othello, un court-métrage d’Abd Al Malik d’après le chef d’œuvre de Verdi. A voir sur le site 3ème scène de l’Opéra de Paris.

Réécoute du 21 août 2019

Bibliographie

Le jeune noir à l'épée

Le jeune noir à l'épée Abd Al MalikPrésence Africaine, le musée d'Orsay et Flammarion, 2019

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......