LE DIRECT
Bertrand Tavernier

Bertrand Tavernier : "Je passe un temps très long sur le scénario pour être très libre au moment du tournage"

59 min
À retrouver dans l'émission

Le réalisateur, scénariste, producteur et écrivain français, président de l'Institut Lumière, Bertrand Tavernier rentre dans le détail de ses créations lors de cette masterclasse enregistrée au cinéma Gaumont Docks Vauban dans le cadre du festival Le gout des autres au havre.

Bertrand Tavernier
Bertrand Tavernier Crédits : Radio France

Bertrand Tavernier est avant tout le cinéaste de l’Histoire. L’Afrique coloniale française, la Première Guerre mondiale, la cour princière de la Renaissance ont été les points forts de sa cinématographie. S’agit – il dès lors de comprendre une époque, une façon de vivre, d’aimer, ou un point nodal de l’Histoire de France ? Bertrand Tavernier nous dit tout dans cette Masterclasse. 

Je vivais dans un monde où l'on me parlait tout le temps des écrivains. Mon père insistait pour que je lise les romanciers de l’époque de Tolstoï, Dostoïevski mais aussi Dumas ou Hugo.

Sa liste est longue : plus de 27 longs-métrages, fictions et documentaires, 7 scénarii réalisés par d’autres, Bertrand Tavernier a également écrit plusieurs ouvrages importants, notamment sur le cinéma américain et donne de nombreuses conférences sur l'histoire du cinéma. 

J’ai toujours eu envie de faire des films parce que j’avais envie d’apprendre ou de comprendre quelque chose. Je peux partir parfois d’une simple phrase ou d’un lieu.

Comme il le raconte dans son film Voyage à travers le cinéma français, Bertrand Tavernier a été assistant-réalisateur, attaché de presse et critique avant de passer à la réalisation avec L'Horloger de Saint-Paul. Un film qui marque le début d’une longue collaboration avec Philippe Noiret, qu’il retrouvera l’année suivante pour son second film Que la fête commence, qui lui vaudra le César du meilleur réalisateur, le César du meilleur scénario original et le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Jean Rochefort.

Je tourne des plans souvent très longs avec peu de possibilités de montage. Surtout j’essaye de ne pas avoir à choisir entre dix-huit prises.

Le montage, je le commence très tôt dès la première semaine pour voir si ça marche. J’ai beaucoup modifié le scénario en conséquence et parfois je peux changer la fin de mes films en plein tournage.

Bibliographie

Intervenants
  • Réalisateur, scénariste, producteur et écrivain français, président de l'Institut Lumière
  • Producteur de l'émission "La Dispute" sur France Culture
L'équipe
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......