LE DIRECT
Portrait de la philosophe Elisabeth de Fontenay en novembre 2018, lauréate du Prix Femina pour son roman "Gaspard de la nuit"

Élisabeth de Fontenay : "Je pense que j'ai contribué à rétablir l'affectif et le passionnel dans l'écriture philosophique"

59 min
À retrouver dans l'émission

Pionnière sur la question animale en philosophie, Elisabeth de Fontenay préfère être présentée comme Professeure de philosophie, plutôt que philosophe. Au cours de cette Masterclasse, elle revient sur l'histoire et la genèse de ses idées incarnées, éthiques et engagées.

Portrait de la philosophe Elisabeth de Fontenay en novembre 2018, lauréate du Prix Femina pour son roman "Gaspard de la nuit"
Portrait de la philosophe Elisabeth de Fontenay en novembre 2018, lauréate du Prix Femina pour son roman "Gaspard de la nuit" Crédits : Christophe Archambault - AFP

Elisabeth de Fontenay a fait ses premiers pas auprès de Vladimir Jankelevitch, ses premiers travaux remontent aux années 1970, et portaient sur la question juive, et Marx, des premières recherches qu'elle a effectué au côté de Louis Althusser.  

Elle a prolongé ses recherche sur le matérialisme en se penchant notamment sur l'oeuvre de Diderot. Mais c'est par son travail sur les animaux et la parution de son grand livre Le silence des bêtes en 1998 qu'elle a marqué l'histoire des idées. Le tableau reste cependant incomplet si on ne cite pas ses œuvres littéraires et plus intime comme Gaspard de la nuit, Prix Femina en 2018, dans lequel elle fait une autobiographie de son frère cadet handicapé.  

Cette Masterclasse est l'occasion pour la philosophe de revenir sur son parcours, la mutation de ses idées, leur genèse, leur problématique, alors qu'une des grandes caractéristiques de son oeuvre se concentre sur la notion de vivant, le thème de la cinquième édition de la Nuit des idées, durant laquelle cet entretien a été enregistré. 

"Parler pour" la communauté du vivant : une réflexion philosophique fondatrice

Être vivant, ça vaut à la fois pour les animaux et pour les êtres humains et ça me plaît bien. Il est essentiel que cette thématique comprenne à la fois les animaux et les êtres vivants pas au même titre, mais également. (…) Tout vient de mon enfance. De 1940 à 1944 j'ai passé la guerre dans une ferme en Normandie, j'ai ressenti un attachement aux animaux très fort. C'est devenu très vite une question politique, mais sans jamais militer. Tout est une question politique, rien n'échappe au politique. Mais cette question là, c'est particulièrement important de la rattacher au politique car c'est la communauté des vivants, c'est une communauté émotionnelle, qui implique des devoirs et des responsabilités. Je suis pour une légalisation des droits des animaux. C'est du juridique, pas du politique. J'ai fait un travail de pionnière, j'ai relu toute l'histoire de la philosophie avec cette obsession pour les animaux, et je me suis rendue compte que c'était grave par une absence totale, mis à part Schopenhauer et Rousseau. Je voudrais qu'on ne les oublie pas, je veux les rapatrier dans la communauté humaine, mais je ne peux pas me mettre à leur place. Je préfère "parler pour", plutôt "qu'à la place de", ça me semble plus profond, moins assimilateur et moins usurpateur.              
Élisabeth de Fontenay

Une philosophie incarnée, éthique et engagée

Ça en dit long sur moi, je n'étais pas travailleuse, j'étais une mauvaise étudiante, c'est pour ça que je n'ai pas fait de thèse, je n'aspirais à la reconnaissance de l'Université. Mais tout me plaisait dans la philosophie, la manière de raisonner, la mise en cause des idées reçues. Je pense que j'ai contribué à rétablir l'affectif et le passionnel dans l'écriture philosophique. J'essaie d'être relativement neutre, mais je suis toujours très engagée dans mes écrits. Au fond, peut-être que je suis une moraliste même si je n'aime pas beaucoup l'idée. Derrière tout ce que je fais, il y a un souci éthique. Je cherche à convaincre, à transmettre, à transmettre la façon de mettre à mal et convaincre mes lecteurs du bien fondé de ma mise à mal.              
Élisabeth de Fontenay

L'expérience de la présence dans l'Art 

Je suis entourée de livres. Il y a deux lectures qui m'accompagnent continuellement "La Montagne Magique", de Thomas Mann, et "La recherche du temps perdu", de Proust. Il y a la peinture aussi, je pense notamment à ce chien de Goya, il y a toute une peinture des animaux qui est très inspirante. Ce que les philosophes ont raté, les peintres l'ont réussi. Les artistes font l'expérience de la présence, ce que les philosophes ne connaissent pas du tout.              
Élisabeth de Fontenay

Cette Masterclasse a été enregistrée en public, le 30 janvier 2020 à la BNF, à l'occasion de la Nuit des idées

Pour aller plus loin

Elisabeth de Fontenay, une pensée sensible et engagée : entretien paru dans Grandes écoles et universités magazine, n°77, novembre 2017.

Conférences d’Elisabeth de Fontenay sur Derrida, sur la cruauté envers les animaux, en ligne sur Canal-U.

Exposé d’Elisabeth de Fontenay, maître de conférence en philosophie à l'Université de Paris I. In Hommes et Migrations, n°1124, septembre 1989. 

Le bon plaisir d’Elisabeth de Fontenay : extraits de l’émission de France Culture produite par Renée Elkaim-Bollingé, publiés dans Les Cahiers du Grif, n°46, 1992.

Entretien avec Élisabeth de Fontenay paru dans les Cahiers philosophiques, n°117, 2009. 

L'Homme et l'animal : anthropocentrisme, altérité et abaissement de l'animal : article d’Elisabeth de Fontenay publié dans la revue Pouvoirs, n°131, 2009.

Élisabeth de Fontenay : Ceux que les animaux ne regardent pas : chapitre de l’ouvrage dirigé par Florence Burgat Penser le comportement animal, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2010.

Éloge du regard et de la caresse : intervention d’Elisabeth de Fontenay dans le cadre de la série Hors Pistes, 2012, du Centre Pompidou.

Élisabeth de Fontenay invitée de La Grande Librairie pour son livre Gaspard de la nuit, autobiographie de son frère, en septembre 2018.

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......