LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Laurence Equilbey en 2012

Laurence Equilbey : "Je recherche avant tout la plasticité, la souplesse"

59 min
À retrouver dans l'émission

Laurence Equilbey, chef d'orchestre et directrice des ensembles "Accentus" et "Insula orchestra" nous parle de son métier, de son désir de faire dialoguer la musique avec les autres arts, des femmes dans ce milieu encore essentiellement masculin.

Laurence Equilbey en 2012
Laurence Equilbey en 2012 Crédits : Joël Saget - AFP

Chef d'orchestre, directrice musicale d’Insula orchestra et d'accentus qu’elle a créés, Laurence Equilbey allie l’exigence artistique à un projet ouvert et innovant. Ses activités symphoniques la conduisent à diriger les orchestres de BBC National Orchestra of Wales, Hessischer Rundfunk, Lyon, Bucarest, Liège, Leipzig, Brussels Philharmonic, Copenhague, Gulbenkian, Café Zimmermann, Akademie für Alte Musik Berlin, Concerto Köln, Camerata Salzburg, Mozarteumorchester Salzburg, Scottish Chamber Orchestra. 

Laurence Equilbey a étudié la musique à Paris, Vienne et Londres, notamment auprès des chefs Nikolaus Harnoncourt, Eric Ericson, Denise Ham, Colin Metters et Jorma Panula.

Laurence Equilbey a passé une partie de son enfance en Allemagne dans la Forêt noire, élevée par des parents qui écoutaient beaucoup de musique. Elle a baigné dans l'écoute de Beethoven, de chants lors des messes à l'église, la langue allemande qui apporte la musicalité. Elle parle de son enfance, dans un climat sévère, alors qu'elle était pensionnaire. Ses parents l'inscrivent à des cours de piano, de flûte traversière. Elle fait aussi de la guitare et de l'alto.

La musique est devenu un jardin secret incroyable, vers 9-10 ans, un échappatoire aussi pour échapper à la règle. Laurence Equilbey

Puis, à 18 ans, après le Bac, est venue la passion pour les matières d'éruditions, harmonie, écriture... Elle fait le conservatoire et de la musicologie à la Sorbonne. 

Au premier cours de direction, je me suis dit c'est ça que je veux faire. Laurence Equilbey

On devient chef d'orchestre quand on veut étudier le contexte de l'oeuvre. Laurence Equilbey

Elle passe ensuite deux années à Vienne, et revient sur sa rencontre décisive avec Nikolaus Harnoncourt. qui l'a "réveillée" à Mozart. 

Les qualités du chef d'orchestre sont : beaucoup aimer travailler à la table, avoir un physique solide, le chef d'orchestre est très souvent debout, il y a beaucoup de voyages, avoir une très bonne oreille, être sur l'écoute tout en anticipant, avoir des  qualités psychologiques, savoir emporter les gens, être dans la démocratie artistique.Laurence Equilbey

Plutôt que de travailler fragments par fragments pour arriver à l'ensemble, sa méthode serait plutôt de partir de la grande forme, de filer une œuvre et ensuite on progresse, on affine... 

Avec Insula, elle choisit de travailler avec des instruments d'époque pour travailler un répertoire allant de Bach au jeune Berlioz. 

Ce que je recherche avant tout: la plasticité, la souplesse, comme si l'orchestre était un orgue, les instruments s'agrègent les uns aux autres... Laurence Equilbey

C'est l'occasion de revenir sur son statut de femme chef d'orchestre : Laurence Equilbey s'est engagée il y a quelques années à propos la question des femmes dans le milieu de la musique :

J'ai toutefois du mal avec les événements genrés, surtout quand c'est pour donner des postes d'assistantes. Pour moi, la meilleure méthode est de partir du haut, de faire connaître toutes les femmes de très haut niveau... il faut aussi piocher davantage parmi les compositrices. On est passé à côté de beaucoup d’œuvres écrites par les femmes. Au XVIIIe siècle, il y avait beaucoup plus d'artistes femmes, il y a un recul au XIXe, puis à nouveau plus de femmes compositrices au début du XXe siècle. (...) S'il n'y a plus de femmes dans l'art, la société va être perdue. Laurence Equilbey

Laurence Equilbey insiste sur sa volonté de multiplier ce qu'elle appelle les créations scéniques, les collaborations avec les autres arts. Comme par exemple, pour La Création de Hayden avec la La Fura dels Baus, découverte par des millions de personnes ou son travail sur Mozart avec Yoan Bourgeois qui travaille sur le point de suspension.

Pour aller plus loin, une sélection d'Annelise Signoret : 

Le site officiel de Laurence Equilbey

Site du choeur de chambre fondé par Laurence Equilbey, Accentus.

Laurence Equilbey est la directrice artistique et musicale d’Insula orchestra.

Rencontre avec Laurence Equilbey et Insula orchestra

Grand entretien (en 5 parties) avec Laurence Equilbey à réécouter sur le site de France Musique.

Interview de Laurence Equilbey à lire sur le site de l’Orchestre national d’Ile-de-France.

Le Paris des arts de Laurence Equilbey. Emission de France 24 (février 2019). 

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......