LE DIRECT
Jean Pierre et Luc Dardenne

Les Frères Dardenne : "On croit beaucoup aux vertus de la répétition car plus on répète plus on s’oublie, on laisse de la place aux personnages"

59 min
À retrouver dans l'émission

Lors de cette Masterclasse enregistrée au festival Premiers Plans d’Angers, les réalisateurs et producteurs Jean-Pierre et Luc Dardenne reviennent sur leurs pratiques de cinéma, partant de l’idée initiale à la sortie de leurs œuvres en salle.

Jean Pierre et Luc Dardenne
Jean Pierre et Luc Dardenne Crédits : BERTRAND GUAY - AFP

La répétition c’est une expérience vivante, on répète un mois et demi avant de commencer à tourner.

Les frères Dardenne ne cessent de questionner la nature humaine, les conflits moraux provoqués par la misère sociale ou les drames de la vie. Ils s’interrogent, et le spectateur avec, sur la responsabilité, et la possibilité pour chacun de changer, ou non, au contact de l’autre. Des questions incarnées par de formidables comédiens, pour des films économes de mots, mais riches de gestes et d’action, tous situés dans l’environnement d’une ville ouvrière, Seraing, à côté de Liège. 

On essaie que les comédiens soient le plus nu possible, le plus disponible, on n’est pas là pour faire de la performance, on est là pour donner naissance à des gens qui n’existent pas.

Avant, il y eut des documentaires, qui exploraient la mémoire ouvrière en Wallonie, et deux longs métrages. L' un adapté d’une pièce de théâtre, Falsch, l’autre d’un scénario de Jean Gruault, Je pense à vous, dont l’échec artistique les fit réinventer leur mode de travail. Exigence, simplicité et modestie à tous les stades de fabrication du film allaient donner, à partir de 1996 La Promesse, Rosetta, Le Fils, L’Enfant, Le Silence de Lorna, Le Gamin au vélo, Deux jours, une nuit et enfin La Fille inconnue

Les costumes ce ne sont pas que des images c’est aussi du son.

Deux Palmes d’Or au Festival de Cannes, de nombreux autres prix, et surtout une exigence jamais démentie qui a constitué autour d’eux une équipe fidèle, techniciens et comédiens, et des spectateurs assidus.

C’est bien de travailler avec des amis, même sous des rapports tendus, car il y a le danger de ronronner.

On cherche parfois à instaurer un climat idiot pour trouver des idées.

Intervenants
L'équipe
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......