LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Olivier Rolin

Olivier Rolin : "Tigre de papier est né du constat que mon passé révolutionnaire me devenait à moi-même énigmatique"

59 min
À retrouver dans l'émission

Au cours de cette heure de Masterclasse, Olivier Rolin nous fait voyager à travers son œuvre, remonter à la source de ses romans, pour tenter de comprendre quelle forme prend chez lui le travail de création.

Olivier Rolin
Olivier Rolin Crédits : OLIVIER LABAN-MATTEI - AFP

Normalien, fils d’un médecin militaire pacifiste, devenu administrateur colonial anticolonialiste. Faut-il y voir les fondements de son regard ironique sur l’histoire et les choses ? Olivier Rolin entre dans la catégorie des écrivains voyageurs sans pour autant proposer des récits de voyage. L’ailleurs vient ici comme un déplacement, une façon de pouvoir situer l’histoire dans d’autres lieux, d’autres temps pour prendre le recul nécessaire. C’est en suivant son père qu’il découvrira l’Afrique étant jeune. Un continent qui a nourri plusieurs livres : Port-Soudan (1994), Méroé (1998), Un Chasseur de Lion (2008). Une œuvre nourrie de voyage donc, mais aussi de l’expérience révolutionnaire qui n’est jamais loin. Dès le début dans le Bar des flots noirs, son deuxième roman en 1987 puis évidemment dans Tigre en Papier (2002) et Le Météorologue (2014). En Argentine, dans la France Gauchiste bien connue, en Russie Soviétique, Olivier Rolin interroge cette volonté de changer le monde et son corollaire : la terreur politique.

Difficile de définir un style. L’écrivain a l’habitude de le dire : "Chaque livre définit son propre programme, à sa propre longueur d’onde". Il y a sans aucun doute chez l’auteur une recherche formelle qui est un moteur indispensable de l’écriture. Certains de ses projets mais aussi les citations, les références qui courent tout au long de ses œuvres sont en cela éclairante. Elles renvoient à des écrivains du XXe siècle comme Marcel Proust, James Joyce, William Faulkner, Georges Perec ou Francis Ponge…

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

J'ai de l'attirance pour les pays comme la Russie qui offrent "le grand large sur terre".

On progresse, car on ne fait plus les mêmes bêtises ... mais on n'est jamais content.

France Culture lance un grand projet inédit en France : une collection de master-classes avec quarante personnalités majeures de la création culturelle dans tous les domaines : littérature, cinéma, arts de la scène, arts plastiques, architecture… Nous entrerons dans l'atelier de fabrication intime des artistes, qui nous expliqueront de façon très concrète comment elles/ils travaillent, de l'idée de départ jusqu'à la finalisation d'une œuvre. Une entreprise collective qui a pour vocation de constituer une collection d’entretiens de référence sur la culture.

Coordonnées par Arnaud Laporte, enregistrées durant l’année, en public ou en studio, les quarante premières productions de cette ambitieuse collection seront diffusées à l’été 2017.

Chroniques
0H00
40 min
Les Nuits de France Culture
Hélène Mélat : "Boris Akounine réconcilie les intellectuels russes avec le genre du roman populaire"
Intervenants
L'équipe
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......