LE DIRECT
Pierre Rosanvallon, en 2015

Pierre Rosanvallon : "Il y a urgence aujourd'hui que chacun se sente représenté dans la société"

59 min
À retrouver dans l'émission

Dans une masterclasse enregistrée à la BNF dans le cadre de la Nuit des idées, Pierre Rosanvallon retrace son parcours, du militant au chercheur et explique son approche de l'histoire et du présent.

Pierre Rosanvallon, en 2015
Pierre Rosanvallon, en 2015 Crédits : BERTRAND GUAY - AFP

Pierre Rosanvallon est un penseur majeur de la démocratie. Historien et sociologue, titulaire de la Chaire d’Histoire moderne et contemporaine du politique du Collège de France, Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) se livre sur sa manière de travailler, ses sources, son rapport à la politique et au militantisme et retrace un parcours foisonnant et cohérent, en quête d'efficacité et de connaissance.

Pierre Rosanvallon a d'abord été militant avant de renoncer à la politique.

Après un passé militant, je suis passé à la recherche pour plus d'efficacité. Pierre Rosanvallon

Il retrace l'effervescence et la grande liberté qui régnait à l'école des hautes études dans les années 1980. 

C'était une école d'éducation mutuelle. Pierre Rosanvallon

Cette masterclasse est aussi l'occasion de revenir sur ses maîtres, ses rencontres et son approche de l'histoire.

L'histoire, c'est restaurer les interrogations, les pistes de réflexion, me faire personnage vivant de cette histoire. Pierre Rosanvallon

Mon travail, oui, c'est de lire, mais il faut aussi imaginer. La politique n'est pas que des idées. Elle prend sens dans des lieux, des mises en scène, des moments d'incompréhension, de tumultes. C'est une lecture, mais une lecture qui regarde. Pierre Rosanvallon

Il y a un côté brocanteur dans la recherche. J'ai découvert en fouillant dans des brocantes des gravures reproduites nulle part. Pierre Rosanvallon

Il distingue sa manière de travailler de celle des politistes ou des historiens du politique qui s'intéressent à des moments, des élections, des institutions... Pour lui le politique est vu comme un objet central de la vie collective.

Il y a cinq ans, en lançant le projet "Raconter la vie", je pointais l'urgence que chacun se sente représenté dans la société. Michelet, en 1848,  disait: nous ne pourrons pas faire la démocratie si nous restons dans l'ignorance des uns des autres. Pierre Rosanvallon

Intervenants
  • historien, titulaire de la chaire d'Histoire moderne et contemporaine du politique au Collège de France
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......