LE DIRECT
Pierre Rosanvallon, en 2015

Pierre Rosanvallon : "Il y a urgence aujourd'hui que chacun se sente représenté dans la société"

59 min
À retrouver dans l'émission

Penseur majeur de la démocratie, Pierre Rosanvallon retrace au cours de cette Masterclasse, son parcours atypique, du militantisme à la recherche universitaire, définit son rapport à l'Histoire, aux sciences sociales et à la philosophie politique.

Pierre Rosanvallon, en 2015
Pierre Rosanvallon, en 2015 Crédits : BERTRAND GUAY - AFP

Il y a cinq ans, en lançant le projet "Raconter la vie", je pointais l'urgence que chacun se sente représenté dans la société. Michelet, en 1848, disait : "Nous ne pourrons pas faire la démocratie si nous restons dans l'ignorance des uns des autres". Pierre Rosanvallon

Historien et sociologue, titulaire de la Chaire d’Histoire moderne et contemporaine du politique du Collège de France, Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) depuis 1989 où il a notamment dirigé le Centre de recherche politique Raymond Aron de 1992 à 2005, il est depuis 2002 Président de l’Association la République des idées. 

Pierre Rosanvallon a d'abord été militant avant de renoncer à la politique. Il retrace l'effervescence et la grande liberté qui régnait à l'Ecole des Hautes études dans les années 1980. Le travail de Pierre Rosanvallon s’organise autour de trois pôles : l’histoire du modèle politique français avec une série de travaux consacrée à l’histoire du libéralisme dans la première moitié du 19ème, puis il s’est attaché à proposer une interprétation de l’évolution des institutions de solidarité et de théorie de la justice. Mais le volet le plus important de son œuvre commence à partir des années 1990, autour du lancement d’un vaste chantier qui vise à retracer l’histoire intellectuelle de la démocratie en France, en trois volumes chez Gallimard : Le sacre du citoyen (1992) ; Le peuple introuvable (1998) et La démocratie inachevée (2000). S’en est suivi d’un cycle sur les mutations de la démocratie contemporaine, en une tétralogie. Enfin, en 2018 a paru un ouvrage plus personnel intitulé : Notre histoire intellectuelle et politique de 1968 à 2018. Cette Masterclasse est aussi l'occasion de revenir sur ses maîtres, ses rencontres et son approche de l'histoire.

Du militantisme à l'Université

Je suis arrivé par hasard dans la carrière académique, de façon relativement tardive car j’ai été élu maître de conférences à l’EHESS en 1983, j’étais déjà jeune adulte. Tout le début de ma vie d’adulte était une vie militante. Au lieu d’avoir un passé de doctorant, j’ai eu un passé de militant. Mais je me suis rattrapé parce que j’ai fini par avoir trois doctorats ! Si je suis devenu universitaire, c’est pour répondre aux questions que je me posais dans ma vie militante. J’ai eu 20 ans en mai 68. C’est en réfléchissant aux idéaux militants que j’ai rencontré la nécessité de les fonder plus solidement. Pierre Rosanvallon

L'Histoire : le laboratoire des questions du présent

Je me suis toujours senti homme des sciences sociales, j’écris un type d’Histoire qui sans cesse fait appel aux autres sciences sociales, un livre d’Histoire qui essaie d’être nourri par une conceptualisation de théorie / philosophie politique. Ce qui a organisé mon travail, c’est un objet, c’est la réflexion sur la démocratie, sur le contrat et la justice sociale. Mon approche de l’Histoire est celle de la considérer comme un laboratoire des questions du présent. Si l’on veut comprendre les difficultés de la démocratie aujourd’hui même quotidiennement, les mêmes questions se sont posées dès la période la Révolution française, dans l’Amérique des années 1780, ou encore dans l’Angleterre des années 1660. L'intérêt de l'Histoire, c'est restaurer de façon vivante les interrogations, les pistes de réflexion, me faire personnage vivant de cette histoire. (...) Mon travail, oui, c'est de lire, mais il faut aussi imaginer. La politique n'est pas que des idées. Elle prend sens dans des lieux, des mises en scène, des moments d'incompréhension, de tumultes. C'est une lecture, mais une lecture qui regarde. Pierre Rosanvallon

Pour en savoir plus

Site officiel du Collège de France

Site officiel de l'association La République des idées, dont Pierre Rosanvallon en est le Président. 

La Nuit des idées 2020 se tient le jeudi 30 janvier, autour du thème "Être vivant". France Culture s'y associe, et sera présent au Collège de France et à la Bibliothèque Nationale de France, avec des émissions et des Masterclasses en public. 

Pierre Rosanvallon, un penseur critique paradoxal ? de Laurent Godmer et David Smadja, dans le n°44 de Raisons politiques, à lire sur Cairn.  

Populisme et démocratie au XXIème siècle, une conférence de Pierre Rosanvallon à voir en intégralité sur Youtube

Rediffusion du 18 juillet 2019

Intervenants
  • historien, titulaire de la chaire d'Histoire moderne et contemporaine du politique au Collège de France
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......