LE DIRECT

Migrants, trafic humain, passeurs: contre qui l'Europe se bat-elle ? // Christine Angot, la gloire de ma mère

2h02
À retrouver dans l'émission

Migrants, trafic humain, passeurs: contre qui l'Europ e se bat-elle? Alors que François Hollande et Angela Merkel ont appelé une nouvelle fois, avant-hier, à une réponse coordonnée de l’Union, c’est surtout la cacophonie qui préside à la gestion de ce flux continu de réfugiés qui risquent leur vie pour fuir leur pays. Nous voulions ce matin nous interroger sur la difficile lutte contre les réseaux mafieux qui organisent cet exode, et qui se professionnalisent de plus en plus...
Première partie - 7h32

Deuxième partie - 8h15

Un groupe de migrants arrivent en Sicile, août 2015
Un groupe de migrants arrivent en Sicile, août 2015 Crédits : Antonio Parrinello - Reuters

L'Union Européenne semble incapable de parler d'une même voix, et ses frontières ont rarement été aussi poreuses... 2000 migrants ont encore réussi hier à entrer en Hongrie, après avoir été retenus plusieurs jours à la frontière macédonienne. L'afflux est quasi-continu sur les îles grecques, rendues plus perméables par la crise qui secoue le pays. La chancelière allemande estime même que la crise migratoire est aujourd'hui un défi bien plus grand pour l'Union Européenne que ne l'est la crise grecque...

Nous avons donc voulu, ce matin, non pas revenir sur l'indépassable débat sur la fermeture des frontières et la chasse aux clandestins, mais plutôt sur la lutte contre les trafiquants, les passeurs et autres réseaux mafieux qui profitent de cet afflux pour se professionnaliser et en tirer un profit toujours croissant. L'ONU parle d'un business qui apporterait à ces réseaux près de 7 milliards d'euros par an...

Où en est-on de la lutte contre ces trafiquants ? jusqu'où ces réseaux sont-ils organisés ? Comment l'Union Européenne peut-elle coordonner ses efforts pour en venir à bout ? Plutôt que de criminaliser les migrants, ne faudrait-il pas renforcer la lutte contre ceux qui commercialisent leur exode ?

Avec :

Nora El Qadim, chercheuse à l'Université de Namur (Belgique), spécialiste de la politique migratoire du Maroc

Claire Billet , journaliste indépendante et auteure, avec Olivier Jobard de "Kotchok, en route avec les migrants", à paraître le 3 septembre, chez Robert Laffont

Claire Rodier, juriste au GISTI

Christine Angot, la gloire de ma mère « Un amour impossible », est paru la semaine dernière chez Flammarion. Un nouveau roman de Christine Angot à la rentrée littéraire, c'est toujours un événement en soi. Et c'est à un rythme soutenu, de presque une publication par an. Il n'empêche, cette constance, cette fréquence déchaîne systématiquement les passions... Elle est l'un de ces auteurs qu'on adore ou que l'on adore détester, ce qui fait la puissance de sa littérature.

Un amour impossible, de Christine Angot, ed. Flammarion, 2015
Un amour impossible, de Christine Angot, ed. Flammarion, 2015

Après « La petite foule », l'an dernier, qui était une série de portraits, Christine Angot revient à son expérience intime et familiale. Il y a donc une constance aussi dans ces variations, aujourd'hui, une auto-fiction après une fiction.

Avec :

Christine Angot , auteur d'"Un amour impossible" Ed.Flammarion 2015

Intervenants
  • chercheuse à l'Université de Namur (Belgique), spécialiste de la politique migratoire du Maroc
  • écrivaine
  • juriste, directrice du GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigrés), co-fondatrice du réseau euro-africain Migreurop.
  • journaliste indépendante et auteure, avec Olivier Jobard de Kotchok, en route avec les clandestins, à paraître le 3 septembre, chez Robert Laffont

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......