LE DIRECT

La Grèce, première ruine de l'Europe politique ?

2h
À retrouver dans l'émission

C’est un peu comme la pierre de Sisyphe, puisque les références à la Grèce ancienne sont très en vogue en ce moment… Dans le rôle de Sisyphe, le gouvernement grec, et dans le rôle de celui qui en a imposé l’absurde nécessité : une Troïka (FMI, Banque mondiale et Union européenne) de plus en plus exigeante.

La pierre de Sisyphe parce que les chiffres de la croissance publiés hier le montrent bien : les politiques d’austérité n’ont eu aucun effet pour l’instant, le PIB est en chute de plus de 6%... Et que va devoir faire le gouvernement grec bien ennuyé de présenter de si mauvais chiffres à ses évaluateurs? Serrer encore la vis, sabrer encore dans les dépenses.

La Grèce est entrée c’est officiel dans sa cinquième année de récession… le taux de chômage atteint aujourd’hui 23%, le salaire minimum est passé en-dessous des 600 euros. Un dirigeant d’entreprise publique a été limogé, la semaine dernière, pour avoir refusé de baisser les salaires de ses employés… de 35% en deux ans comme l’exigent les nouvelles règles du jeu.

La semaine prochaine, le gouvernement d’Antonio Samaras doit rembourser plus de 3 milliards d’euros d’obligations détenues par les banques centrales d’Europe. Sa seule solution est de parvenir à les convaincre d’attendre encore. Mais combien de temps pourra-t-il tenir et à quel prix ?

Grand entretien de 7h35 à 8h30 avec Stathis Kouvelakis , professeur de philosophie politique au King's College de Londres, spécialiste de la Grèce.

Stathis Kouvélakis
Stathis Kouvélakis Crédits : Radio France

Notre invité pour cette dernière partie des Matins d’été. A d’abord fabriqué des outils, puis maîtrisé le feu, s’est mis en tête de découvrir d’autres horizons, a imaginé un langage, commencé à enterrer ses morts, s’est passionné pour l’art, inventé des religions, maîtrisé l’agriculture, l’élevage puis le nucléaire... Le tout en se tenant toujours un peu plus droit.

Notre invité est l’Homo… qu’il soit « habilis » ou « ergaster » pour le premier d’entre eux… Homo erectus, homme de Néandertal puis Homo sapiens

Et pour en parler, nous sommes toujours très heureux de recevoir Pascal Picq , paléo-anthropologue au Collège de France.

Pascal Picq
Pascal Picq Crédits : Radio France

Et la chronique en deux-trois mouvements de François Angelier ; aujourd'hui :

Le personnage de Jules Verne : Lady Glenarvan, dans Les enfants du capitaine Grant, le disque : Maurice Ravel et son 3ème mouvement du concerto en sol par Chailly et Bollani et un OCNI (Objet culturel non identifié) : les sagas islandaises, aux éditions Anarchasis.

Intervenants
  • enseignant en philosophie au King’s College de Londres
  • paléoanthropologue au Collège de France, auteur notamment de « Le nouvel âge de l’Humanité » ed. Allary.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......