LE DIRECT

Où va la Chine ?

2h
À retrouver dans l'émission

A première vue ce n’est même pas une île : C’est un caillou. Un chapelet de récifs à peine au-dessus du niveau de la mer. Pas d’eau potable, quelques palmiers, un peu secs… A peine de quoi accueillir quelques pêcheurs.

A première vue ce n’est pas une île, mais la Chine y tenait beaucoup… Elle y tenait tellement qu’elle en a fait hier l’avant-poste de ses ambitions maritimes. Yongxing c’est son nom, accueillera bientôt une garnison militaire.

Yongxing fait partie de l’archipel des Paracels, en mer de Chine du sud. Problème : les Paracels sont aussi revendiqués par le Vietnam. Non loin de là, les Spartleys font l’objet de la même concurrence avec les Philippines. Il y a aussi les îles Senkaku administrées par le Japon, mais revendiquées par Pékin.

La Chine, à la fois principal partenaire économique de ses voisins. Mais aussi leur pire cauchemar, malgré les discours de Hu Jintao sur « l’Asie harmonieuse »

Car l’enjeu de cette mer est à la fois économique, stratégique et politique. Où l’on voit d’un côté la Chine tenter de soumettre la région à ses propres intérêts. Et en réponse, les Etats-Unis avancer leurs pions.

Les Matins d'été reçoivent pour le grand entretien de 7h35 à 8h30 le sinologue François Godement , pour évoquer l'actualité de la Chine et se demander, à la suite des multiples tensions dont la deuxième puissance économique mondiale fait l'objet à l'intérieur et à l'extérieur de ses frontières : où donc vogue la Chine ?

François Godement, historien et sinologue
François Godement, historien et sinologue Crédits : MLG - Radio France

En seconde partie, à partir de 8h30, c'est aux modes de scrutin alternatifs que s'intéressent les Matins d'été, avec l'économiste Antoinette Baujard .

Antoinette Baujard, économiste
Antoinette Baujard, économiste Crédits : MLG - Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......