LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ce que va changer (ou pas) l'Union bancaire

2h31
À retrouver dans l'émission

Qu'on soit d'accord ou non avec ce genre de palmarès, le choix du magazine Time de désigner le pape François « Homme de l'année 2013 » finira, comme pour les précédents lauréats, par s'imposer comme une évidence historique. Il est vrai qu'un tel choix n'a rien d'absurde, même si Edward Snowden aurait peut-être davantage mérité le titre.

Le nouveau Pape en tout cas s'est démené pour faire entendre sa voix, notamment sur les questions économiques, réussissant l'exploit d'imposer le Vatican comme capitale de la résistance aux dérives du libéralisme et du fétichisme de l'argent. François, homme de l'année 2013 donc. Mais sans doute pas le plus puissant. Le vrai patron, Ben Bernanke, se trouve à Washington, à la tête d'une institution qui fête précisément ce lundi son 100e anniversaire : la Réserve fédérale américaine : la FED. Que Ben Bernanke fronce un seul de ses sourcils et c'est l'activité économique qui repart. Qu'il fronce les deux et la panique s'empare des milieux financiers. Qu'il n'en fronce aucun, et c'est encore le signe de quelque chose. Et ce sera la même chose avec celle qui lui succèdera fin janvier : Janet Yellen.

Aujourd'hui, la banque centrale américaine semble plus puissante que jamais.

Ce matin, nous allons être amenés à évoquer ces 2 personnages, grâce à notre invité, un familier du milieu bancaire, par ailleurs jésuite comme le pape François : Gaël GIRAUD Chercheur en économie au CNRS Membre de l'observatoire européen Finance watch, de la Fondation Nicolas Hulot Ancien consultant pour des banques d'investissement « Illusion financière », Editions de l'Atelier : vient de recevoir le prix lycéen du livre « Lire l'économie » (édition poche augmentée en janvier prochain)

Gaël Giraud, économiste et jésuite
Gaël Giraud, économiste et jésuite Crédits : Claire Duizabo - Radio France

Hervé Gardette remplace Marc Voinchet toute la semaine !

Et cette semaine, Brice Couturier et Philippe Meyer sont en vacances.

Les rubriques de "Ce qui nous arrive" connaissent aussi du changement en cette semaine de Noël :

  • Xavier De La Porte est remplacé par Thibault Henneton, chroniqueur de "Plongé dans son ordinateur" dans l'émission "Place de la Toile"

  • Matthieu Conquet est remplacé par Aude Lavigne, productrice de "La Vignette" du lundi au vendredi de 20h55 à 21h.

"La pépite de la discothèque" vient clore Les Matins, à 8h58, puisée dans les 1,5 millions d'archive de la discothèque de Radio France, la plus grande d'Europe, et les quelques 300 000 vinyles.

> Ce qui nous arrive en musique avec Aude Lavigne

Album Aline "Regarde le ciel", 2013, Absolute Management.
Album Aline "Regarde le ciel", 2013, Absolute Management. Crédits : Radio France

Pop et même «french Pop», dans ce qui nous arrive en musique.

La pop française a le vent en poupe, avec Daho bien sûr avec son récent album, mais aussi avec des groupe plus jeunes comme La Femme ou Lescop.

Avec son album « regarde le ciel » le groupe Aline, mérite sa place dans ce palmarés, avec un des albums les plus séduisants de cette année 2013.

1 extrait , « Les copains »

2 extrait " Je bois et puis je danse"

3 extrait "Elle m'oubliera" Aline,

Album "Regarde le ciel", 2013, Absolute Management.

Prochain concert le 7 février à La clé des Champs à Plaisir

> Ce qui nous arrive sur la toile avec Thibault Henneton : "Bitcoin : hors circuit monétaire, système financier global"

Intervenants
  • Directeur du programme justice environnementale de Georgetown University, directeur de recherche au CNRS, ancien chef économiste de l'AFD et enseignant à l'école Polytechnique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......