LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Du laboratoire à l’ordonnance : quel est le bon usage des médicaments ?

2h30
À retrouver dans l'émission

Renaud de Beaurepaire
Renaud de Beaurepaire Crédits : Radio France

En France, on le sait, la consommation de médicaments atteint des records chaque année. Pourtant en 2012 et pour la première fois depuis dix ans leur consommation a baissé. Cela n’empêche pas la France de rester à la première place en Europe des plus gros consommateurs de médicaments. Le 21 mai dernier, le tribunal de Nanterre décidait de poursuivre le procès du Médiator. Le 17 mai, c’était la pilule Diane 35 qui était pointée du doigt. On ne parlera pas des liens supposés de Jérôme Cahuzac à l’industrie pharmaceutique…Alors, peut-on encore faire confiance aux médicaments et à ceux qui les fabriquent ?C’est ce que pense le Docteur Renaud de Beaurepaire, notre invité ce matin. Il est chef de pôle de psychiatrie dans le Groupe Hospitalier Paul-Guiraud à Villejuif et l’auteur de "Vérités et mensonges sur le baclofène", un livre d’entretiens avec Claude Servan-Schreiber, (Albin Michel, 04/04/2013) dans lequel il défend le baclofène. Ce myorelaxant aiderait les alcooliques à se défaire de leur dépendance. C’est la conclusion à laquelle ils sont arrivés avec Philippe Jaury (médecin adictologue) à la fin d’une étude menée entre 2008 et 2010. Les résultats de cette étude montrent l’efficacité à long terme du baclofène dans le traitement de l’alcoolisme.avec:

Renaud de Beaurepaire

Chef du pôle de psychiatrie dans le Groupe Hospitalier Paul Giraud à Villejuif

Il est psychiatre et chercheur

Vient de publier chez Albin Michel Vérités et mensonges sur le baclofène, la guérison de l’alcoolisme

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......