LE DIRECT

Faut-il forcer les intellectuels à être optimistes?

2h31
À retrouver dans l'émission

Manuel Valls qui publie une tribune en réponse au livre d’Emmanuel Todd, Najat-Vallaud Belkacem qui parle de « pseudos-intellectuels », ces derniers temps les élites politiques et intellectuelles se querellent ouvertement. Que nous disent ces duels à "mots tirés" sur notre société et sa construction ou bien sa déconstruction ? Alexandra Laignel-Lavastine et Jean-François Bayart sont les invités des Matins.
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/05/b40b312d-f880-11e4-adec-005056a87c89/838_rtr4kmna.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Charlie" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/05/b40b312d-f880-11e4-adec-005056a87c89/838_rtr4kmna.jpg" width="838" height="532"/>
Charlie Crédits : Kai Pfaffenbach

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Reuters</em></span></figcaption></figure> 
Alexandra Laignel-Lavastine - La pensée égarée
Alexandra Laignel-Lavastine - La pensée égarée

Jeudi dernier dans une tribune parue dans le Monde, Manuel Valls défiait Emmanuel Todd dont l’essai Qui est Charlie ? a fait couler beaucoup d’encre depuis sa parution jeudi également.

« Non la France du 11 janvier n’est pas une imposture » s’écrie dans cette tribune le Premier ministre qui voit en Emmanuel Todd la figure de proue des intellectuels français contribuant à la floraison du cynisme et du pessimisme ambiant. Pour rappel, l’anthropologue estime dans son essai, et pour le dire vite, que les manifestants du 11 janvier sont en leur essence, racistes, islamophobes et que ce sont des « chrétiens zombies » dignes héritiers des anti-dreyfusards.

Au-delà d’une énième polémique, un constat affleure : les intellectuels pessimistes commencent à taper sur le système de nos dirigeants, Manuel Valls en tête, mais aussi Najat Vallaud-Belkacem qui dans le Journal du dimanche ce 10 mai réaffirmait ses critiques à l’égard de ceux qu’elle nomme « pseudos-intellectuels » et qui en ont après sa réforme du collège.

Combats de coqs entre élites politiques et intellectuels de Cour, ou bien profonds débats de sociétés, que nous disent ces duels à "mots tirés" sur notre société et sa construction ou bien sa déconstruction ?

Après le « suicide français » d’Eric Zemmour, Alexandra Laignel-Lavastine fait un constat allant encore plus loin, celui d’un suicide européen dans votre livre La pensée égarée : islamisme, populisme, antisémitisme : essai sur les penchants suicidaires de l'Europe (Grasset, 6 mai 2015). Assiste-t-on à l’abandon progressif de valeurs finalement pas tant que cela ancrées dans nos sociétés et si oui pour quelles raisons ?

> Ce qui nous arrive demain avec Nicolas Martin : Fracture ouverte > Ce qui nous arrive en musique avec Matthieu Conquet : Chassol : le grand sol > Ce qui nous arrive avec Bertrand de Saint-Vincent en partenariat avec Le Figaro

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......