LE DIRECT

Jean-Pierre Dupuy

2h07
À retrouver dans l'émission

« La marque du sacré ». Un livre sombre et lumineux placé sous le signe de la catastrophe. De l'avenir catastrophique qui semble être le destin de l'humanité écrit l'essayiste Jean-Pierre Dupuy. Il nous explique ce qu'il appelle le « catastrophique éclairé » - une pensée étrangement optimiste. Vous en avez peut-être déjà entendu parler, l'horloge de l'apocalypse a été installée en 1947 par un groupe de scientifiques après l'explosion des bombes sur Hiroshima et Nagazaki. C'était le début de l'ère nucléaire et l'horloge était réglée sur 7 minutes avant minuit, comprenez le moment où l'humanité se sera détruite elle-même. Depuis 1947, l'horloge de l'apocalypse a été avancée et retardée 17 fois. C'est en 1953, quand les Etats-Unis et l'URSS testaient la bombe à hydrogène que l'aiguille s'est le plus rapprochée de minuit, à 2 toutes petites minutes seulement. Après la chute du mur de Berlin et la fin de la guerre froide, elle s'est éloignée à 17 minutes. Il y a deux ans, le physicien Stephen Hawking a de nouveau réglé l'horloge et nous sommes aujourd'hui à 5 minutes avant minuit. Cette histoire, on la trouve dans un livre passionnant, « La marque du sacré », de Jean-Pierre Dupuy. Essai qui paraît aujourd'hui et qui essaie de formuler une pensée de l'apocalypse.

Intervenants
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......