LE DIRECT

La droite gagnera-t-elle aussi la bataille du genre ?

2h31
À retrouver dans l'émission

Samedi dernier, Nicolas Sarkozy en meeting à Mulhouse évoquait son opinion concernant la loi Taubira qu’il pourrait « abroger » s’il retournait au pouvoir. Une annonce qui a provoqué de vives critiques à l’UMP où la question du mariage pour tous divise. Mais alors que la droite se questionne sur le mariage pour les personnes de même sexe et sur l’identité de genre qui évolue trop rapidement pour certains, les transgenres eux déplorent une lenteur dans l’avancée des mentalités. Hier, le comité IDAHO France et le think tank République et Diversité rendaient à la mairie de Paris une étude sur les discriminations et les agressions subies par les trans. C’est aussi pour dénoncer ces violences que des militants célébraient hier soir à l’Hôtel de Ville de Paris la journée internationale en souvenir des victimes de la transphobie.

Eric Fassin, Ali Aguado, Marc Voinchet, Emilie Dauby, Gaël Brustier et Hélène Hazera
Eric Fassin, Ali Aguado, Marc Voinchet, Emilie Dauby, Gaël Brustier et Hélène Hazera Crédits : Francesca Fossati - Radio France

Aujourd’hui, nous recevons notamment Gaël Brustier docteur en sciences politiques qui dans un livre qui vient paraitre aux éditions du Cerf pose la question de l’après Manif pour tous. « Le mai 68 conservateur : Que restera-t-il de la Manif pour tous ? » commenceen annonçant : « On ne réveille pas un géant qui dort ». Alors, la Manif pour tous est-elle le signe de l’éveil de ce géant conservateur ou seulement un évènement épisodique ? Et est-elle devenue la fabrique de la classe politique conservatrice de demain ?

Et alors que l’identité de genre continue malgré tout de se construire, comment doit-on définir le « 3ème sexe » ou « sexe neutre »? Alors que les transsexuels (ou transgenres) ne sont plus considérés comme des malades mentaux dans la loi française seulement depuis 2010, quelle est aujourd’hui la législation qui les concerne ? Et entre agressions et vulnérabilité sociale, de quoi se compose leur quotidien ?

Pour aborder toutes ces questions, nous recevons également en studio Eric Fassin , sociologue, professeur à Paris-8 Vincennes - Saint-Denis, dans le département de science politique et le département d'études de genre (que je co-dirige), membre de l'UMR créée au 1er janvier 2015 : Laboratoire d'études de genre et de sexualité (CNRS / Paris 8 / Paris 10).

En deuxième partie, ils sont rejoints par Emilie Dauby , Responsable de la région Paris Ile-de-France pour l’Association Nationale Transgenre, Ali Aguado, activiste pour les droits des Trans, coordinateur de la commission santé de l'association OUTrans de 2011 à 2013 et Hélène Hazera , Journaliste, actrice, réalisatrice et productrice de l'émission Chanson Boum! sur France Culture.

> Ce qui nous arrive demain avec Nicolas Martin : Les bienfaits de la langue
> Ce qui nous arrive en musique avec Matthieu Conquet : Ariel Pink vous avez dit weird ?
> Ce qui nous arrive avec François Vey en partenariat avec le journal Le Parisien
Extraits musicaux :

  • "Ayrilik Yari Olmekmis" de Bulent Ersoy

  • "It's so quiet" de Björk

Intervenants
  • Chercheur en science politique, membre de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation jean Jaurès
  • Responsable de la région Paris Ile-de-France pour l’Association Nationale Transgenre
  • activiste pour les droits des Trans
  • sociologue, Professeur à l’Université Paris-8 Vincennes-Saint Denis (Département de science politique et Département d’études de genre), Chercheur au LEGS (Laboratoire d'études de genre et de sexualité, CNRS / Paris-8 / Paris-Nanterre)
  • Productrice de radio, journaliste musicale

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......