LE DIRECT

La question de l'engagement représentée au cinéma

2h31
À retrouver dans l'émission

Olivier Assayas et Alain Geismar
Olivier Assayas et Alain Geismar Crédits : Radio France

Du fond de l’air est rouge de Chris Marker au Mourir à trente ans de Romain Goupil en passant par Les Amants réguiliers de Philippe Garrel, un réalisateur qui a beaucoup compté pour vous Olivier Assayas, l’engagement politique passionnel de la jeunesse dans les années 70 n’a eu de cesse d’intriguer le cinéma.Il faut dire que le romantisme et la mythologie de cette période s’y prête tout particulièrement.Mais derrière l’imposant Mai 68 il y avait aussi tout simplement le quotidien de jeunes qui s’apprêtaient à s’engager dans leurs vies d’adultes. Et si la révolution n’a pas eu lieu, et que les utopies se sont peu à peu évanouies, la jeunesse, ses aspirations et son effervescence ont perduré. Etre jeune juste après mai 68, après l’événement, c’est l’objet de votre film Olivier Assayas, bonjour, qui sort aujourd’hui dans les salles, Après mai.Finalement Olivier Assayas, c’est un film sur la jeunesse après 68, ou sur la jeunesse après n’importe quel autre printemps ?

avec:

Alain Geismar

Universitaire

Inspecteur général honoraire de l'Éducation nationale

Ancien leader de mai 68

Auteur notamment: Mon Mai 1968 , Perrin, 2008

Olivier Assayas

Réalisateur

Son dernier Après Mai , en salles aujourd'hui

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......