LE DIRECT

Otages au Niger : les dessous de l’affaire

2h31
À retrouver dans l'émission

Vous ne pouvez pas être passés à côté de l’information : les 4 otages enlevés à Arlit, au Niger en 2010 sont libres ! Détenus ensemble puis séparément, selon plusieurs sources sécuritaires, ils avaient été regroupés ces derniers jours dans l'extrême Nord malien. Ils ont été ramenés mardi à Niamey en hélicoptère depuis la région d'Anefis, au sud-ouest de Kidal, fief des Touareg, situé dans l'extrême nord-est du Mali, près de la frontière algérienne. Le Monde et l'AFP, citant notamment des sources proches des négociateurs nigériens et français, ont affirmé hier qu'une somme comprise entre 20 et 25 millions d'euros a été versée pour libérer les otages. Une remise de rançon qui va donc à l'encontre de la promesse de François Hollande, qui avait assuré que la France ne paierait plus de rançon aux terroristes.

Alors une rançon a-t-elle été versée ? A qui ? Par qui ? Quels sont les dessous de l’affaire ?

Pour y répondre, nous recevons ce matin Pierre Boilley , historien, professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur du Centre d'études des mondes africains. Il sera rejoint à 8h15 par Jean Guisnel , au téléphone, journaliste spécialiste des questions de défense et d'espionnage, auteur de Guerre dans le cyberespace (La Découverte)

Pierre Boilley
Pierre Boilley Crédits : Radio France

> Retrouvez la chronique musicale du jour de Matthieu Conquet sur la "mandoline" sur la page de Ce qui nous arrive en musique
> Retrouvez la chronique numérique de Xavier De La Porte sur la page de Ce qui nous arrive sur la toile

Intervenants
  • professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • journaliste spécialiste des questions de défense et d'espionnage

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......