LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quand l’écriture de soi devient un acte de révolte avec Edouard Louis, auteur de "En finir avec Eddy Bellegueule"

2h32
À retrouver dans l'émission

Eddy Bellegueule, voilà un nom peu commun et voilà pourtant un nom dont notre invité ce matin s’est détaché comme on se déleste d’un poids trop lourd. Le poids d’une enfance et d’une adolescence en dents de scie acérées, le poids du regard des autres sur une différence difficile, voire impossible, à assumer et le poids d’un milieu social que vous présentez Edouard Louis dans votre livre « En finir avec Eddy Bellegueule » (Seuil) comme une cage d’où l’on ne peut s’enfuir qu’avec peine.

Edouard Louis, est parti de son village de Picardie pour aller passer un bac général option théâtre, dans un lycée d’Amiens. Aujourd’hui il étudie la sociologie à l’Ecole Normale Supérieure. L’an dernier il dirigeait (à 20 ans !) un ouvrage consacré à Pierre Bourdieu intitulé Pierre Bourdieu : l’insoumission en héritage (PUF). Cette insoumission devant la violence sociale et la violence du milieu ouvrier duquel il vient, on la retrouve à chaque page de son livre poignant, cru et sans pathos. En finir avec Eddy Bellegueule est un livre fort et on se pose plusieurs questions en le lisant : s’agit-il d’un reniement complet du milieu social, du village, de la famille ? Ou au contraire d’une mise en lumière tendre malgré tout, d’un monde que l’on cache en France ou que l’on ne veut plus voir ?

S’agit-il d’un journal intime, d’un témoignage écrit avec les tripes ? Ou bien s’agit-il d’un roman sociologique, d’un essai presque, qui décortiquerait les logiques d’une partie de notre société ?

S’agit-il d’un manifeste sonnant la révolte contre une homophobie active, ancrée dans le quotidien des mots et dans ces insultes prononcées sans réfléchir à la violence qui s’en dégagent ?

On assiste en tout cas tout au long de ce livre à un retournement, à la préparation d’un nouveau départ et l’on se prend à ne plus croire au hasard. En effet, il dit dans son livre que le jeu télévisé préféré de son père est la roue de la fortune, cette roue semble avoir tourné pour lui.

Quand l’écriture de soi devient un acte de révolte avec Edouard Louis, auteur de : En finir avec Eddy Bellegueule (Seuil)

Edouard Louis
Edouard Louis Crédits : Radio France

[> Marie-Nicole Lemieux : chant de mort et érotisme à l’opéra. C'est ce qui nous arrive aujourd'hui en musique avec Matthieu Conquet](/emission-ce-qui-nous-arrive-en-musique-marie-nicole-lemieux-chant-de-mort-et-erotisme-a-l’opera-2014 "Marie-Nicole Lemieux : chant de mort et érotisme à l’opéra")
> Vivre sans internet, c'est la question que se pose aujourd'hui Xavier De La Porte pour "ce qui nous arrive sur la toile".

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......