LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quel est le visage de la pauvreté en France en 2013 ?

2h31
À retrouver dans l'émission

Hélène Perivier et Elina Dumont
Hélène Perivier et Elina Dumont Crédits : Radio France

C’est demain que Jean Marc Ayrault présentera en Conseil des ministres son fameux plan de lutte contre la pauvreté.

La pauvreté, qu’on présente systématiquement comme un « fléau », en est devenue une notion bien abstraite. Or on oublie que sous les concepts, ce sont des hommes et des femmes qui se battent pour vivre au quotidien. Et de fait, la pauvreté a mille facettes, et elle en change : de la difficulté à se loger à la difficulté à s’insérer, en passant par l’exclusion de l’espace public...

Entre notre peur de la pauvreté et notre refus de la regarder en face, on s’aperçoit que pour une grande part, elle est invisible.

Certes, cet énième plan d’action ne résoudra pas tout d’un coup, mais au moins nous obligera-t-il ce matin à faire le point sur ce que c’est qu’être pauvre en 2013.

Faut-il s’attendre à une paupérisation croissante de la France, et quels en seront les nouveaux visages ?

Elina Dumont

Comédienne, ancienne SDF.

Vient de publier chez Flammarion Longtemps, j’ai habité dehors en collaboration avec Didier Arnaud, journaliste à Libération

Hélène Perivier

Economiste à l’OFCE, co- responsable du Programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre.

Elle a participé à l’ouvrage « L’avenir de la solidarité » de Robert Castel et Nicolas Duvoux (La vie des Idées, PUF)

Intervenants
  • comédienne, ancienne SDF
  • Economiste à l’OFCE Sciences Po, directrice du programme PRESAGE Programme de Recherche et d’Enseignement des Savoirs sur le Genre
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......