LE DIRECT

Quelle est la place de l’histoire dans notre société ?

2h31
À retrouver dans l'émission

Scandales à répétitions en France, trouble au sein de l’Union européenne, conflits armés dans le monde…qu’en penserait Hérodote ? Et si on mettait nos lunettes d’historien pour regarder l’actualité ? C’est ce que le forum France culture, en partenariat avec la Sorbonne et le Nouvel Obs, vous proposera samedi 6 avril de 9h30 à 18h45 dans le Grand Amphi de la Sorbonne. Sommes-nous condamnés à cet éternel recommencement? L'histoire est-elle comme un disque rayé, une jolie musique, un couac, une jolie musique, un couac ? Pour répondre à nos questions nous recevons deux historiens aujourd’hui. Nous recevons ce matin Fabrice d’Almeida, professeur à l'université Paris II Panthéon-Assas ainsi qu’à l'Institut français de presse. Le 14/03 il a publié chez Odile Jacob Quand l’histoire nous prend par les sentiments, coécrit avec Anthony Rowley. A ses côtés se trouve Michel Winock. Michel Winock, docteur ès lettres et agrégé d’Histoire, est aussi professeur émérite à Sciences Po et co-fondateur de la revue « L’Histoire » en 1978. Il a écrit de nombreux ouvrages et ses travaux ont principalement porté sur les mouvements intellectuels et la politique du XXe siècle.

Fabrice D'Almeida et Michel Winock
Fabrice D'Almeida et Michel Winock Crédits : Radio France

avec:

Fabrice D’Almeida

Historien, Professeur à l'université Panthéon Assas

Vient de publier : Quand l’histoire nous prend par les sentiments (Odile Jacob)

Michel Winock

Professeur émérite à Sciences Po, a produit une œuvre historique de première importance parmi laquelle on rappellera. Clemenceau (prix Aujourd'hui) et Le Siècle des intellectuels (prix Médicis essai).

Intervenants
  • Historien, écrivain, professeur émérite à Sciences Po
  • professeur d'histoire à l'université Paris II Panthéon-Assas.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......