LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Réforme des programmes scolaires en primaire : la réussite de tous les élèves est-elle une cause nationale ?

2h31
À retrouver dans l'émission

Vincent Peillon, ministre de l’éducation, en est convaincu : « l’échec scolaire se joue dès les petites classes, c’est donc là qu’il faut faire peser l’essentiel de l’effort. » (libé 02/12) Le récent rapport PISA du 3 décembre et la grogne des profs de prépas mettent au grand jour une réalité : l’école doit être réformée, et il faut en effet commencer par l’école primaire... Entre le tollé provoqué par les nouveaux rythmes scolaires, qui instaurent la semaine de 4 jours et demi, et le vaste chantier lancé pour réformer les programmes, les motifs de mécontentement se multiplient.

Mais derrière ces grèves, comme il y en a eu 5 décembre dans toute la France, se cache aussi un malaise plus profond du métier de « professeur des écoles » : l’impression de devoir assurer la réussite de tous les élèves sans avoir les outils concrets pour le faire et sans être soutenus dans cette voie, le manque d’aide pour individualiser l’enseignement, une faible reconnaissance sociale et un sentiment d’infantilisation, aussi.

L’école primaire doit donc être repensée de fond en comble pour assurer un socle de connaissances solides aux élèves et éviter les chiffres accablants d’aujourd’hui : en effet, 15% des élèves sortiraient de l’école primaire illettrés ou quasi-illettrés.

Pour remédier à cela, doit-on faire de la réussite de tous les élèves la grande cause nationale de ces prochaines années ? C’est le titre de la tribune que signe un de nos invités, Claude Thélot , haut fonctionnaier et président de la Commission du débat national sur l'avenir de l'école en 2003 et 2004, auteur du fameux « rapport Thélot » sur l’école.

Avec lui, pour porter la voix des professeurs des écoles au contact de la réalité, nous recevons Pascale Laporte , professeure de CE2 à l’école Diderot du XIIème arrondissement. Et par téléphone, dans la 2ème partie, nous écouterons Claude Seibel , inspecteur général honoraire de l'Insee, et initiateur des politiques d'évaluation pédagogique des performances des élèves.

L’œil de l’expert est aujourd’hui apporté par Louise Tourret , journaliste spécialiste de l’éducation qui écrit sur le site slate et qui est aussi productrice de l’émission rue des écoles sur France culture, le mercredi de 15h à 15h30.

Claude Thélot, Claude Seibel, Pascale Laporte, Louise Tourret et Marc Voinchet
Claude Thélot, Claude Seibel, Pascale Laporte, Louise Tourret et Marc Voinchet Crédits : francesca fossati - Radio France

> Que nous arrive-t-il sur la toile avec Xavier De La Porte ? Et si les pédagies alternatives favorisaient le génie technologique
> Que nous arrive-t-il en musique avec Matthieu Conquet ? "Lugansky et la critique : qui aime bien châtie bien"
> Ce qui nous arrive avec... sabine Audrerie "le prix nobel de littérature à Alice Munro"

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......