LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

A-t-on la mémoire trop courte ?

2h31
À retrouver dans l'émission

Marc-Olivier Baruch
Marc-Olivier Baruch Crédits : Libre de droits

Condamnation de Jean-Marie Le Pen pour ses propos sur les Roms, allusions antisémites de Dieudonné visant Patrick Cohen, « quenelle » d’Anelka… Ces dernières semaines ont vu ressurgir l’éternelle question : « a-t-on vraiment le droit de tout dire » ? Pour le gouvernement, la réponse semble être non. François Hollande a rappelé dans ses vœux qu’il se montrerait « intransigeant face au racisme et à l’antisémitisme ». Et Manuel Valls étudie le moyen d’interdire les spectacles de Dieudonné prévus en janvier. Mais cette interdiction est-elle une forme de censure ? Est-elle utile ? Jusqu’à quel point la loi doit-elle protéger les mémoires historiques ?

Pour aborder ces questions d’histoire et de mémoire nous recevons aujourd’hui Marc-Olivier Baruch , historien, chercheur au CNRS et directeur d'études à l’EHESS. Il a publié en octobre aux Editions Tallandier Des lois indignes - Les historiens, la politique et le droit .

> Ce qui nous arrive sur la toile avec Xavier De La Porte : pour en finir avec le point Goldwin > Ce qui nous arrive en musique avec Matthieu Conquet : Einstein on the beach, ou la plongée dans l'expérience et l'espace-temps

Intervenants
  • Historien, directeur d'études à l'EHESS, secrétaire général du Collège de déontologie du ministère de la Culture
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......