LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Vers une crise alimentaire mondiale ?

2h07
À retrouver dans l'émission

Bruno Parmentier
Bruno Parmentier
Bruno Parmentier © S. Boutata / RF Le sommet de la FAO se termine aujourd'hui. La FAO, acronyme anglais pour Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture, est censée dégager les moyens de combattre la faim dans les pays pauvres où la hausse des températures menacent les productions agricoles. Le président du Zimbabwe Robert Mugabe a violemment fustigé ses "ennemis nécolonialistes", le dirigeant lybien Moammar Kadhafi et ses soirées romaines en compagnies de centaines de jeunes femmes, l'épouse du président tunisien Ben Ali créant un embouteillage pour alelr faire du shopping Via Condotti: bref, les images de certains des dirigeants à Rome pour le sommet de la FAO sur la sécurité alimentaire ont suscité les critiques de ceux qui estiment que ce grand raout dure trop longtemps, coûte trop cher et ne sert à rien. Il faut dire que deux heures à peine après son ouverture lundi, le sommet était déjà considéré comme un échec. Les 192 pays participants ont refusé l'appel de l'ONU à s'engager financièrement pour soulager le sort d'un milliard d'affamés dans le monde. Et, noyau de cerise sur le pain sec, aucun dirigeant des huit pays du monde les plus industrialisés n'a asiisté au sommet... sauf Silvio Berlusconi, qui lui, à Rome, est chez lui. Avec nous ce matin, pour parler de cette crise alimentaire qui sévit de plus en plus durement dans le monde : Bruno Parmentier, directeur de l'Ecole Supérieur d'Agriculture d'Angers, ingénieur économiste, auteur de * Nourrir l'Humanité * aux éditions de la Découverte et en direct de Rome, Olivier de Schutter, rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l'homme à l'ONU.
Intervenants
  • Ingénieur et économiste, ancien directeur de l’Ecole d’agronomie d’Angers, consultant spécialisé dans les questions agricoles et alimentaires
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......