LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

actualité

1h
À retrouver dans l'émission

"Bonsoir à tous et bienvenue. Ce soir nous serons contemporains et poétiques. Nous serons du côté des auteurs et pour parler des auteurs, nous avons convié avec nous les acteurs, ceux qui ont la lourde responsabilité de faire entendre des voix singulières nées dans la solitude et le silence de l'écriture. Ce n'est pas rien de donner corps à une écriture, de lui donner vie et de l'offrir en partage à des centaines d'oreilles, celles des spectateurs, plus habituées au brouhaha du monde qu'à la fragilité de paroles soigneusement travaillées, férocement travaillées, méticuleusement travaillées. Avec nous, dans Comme au théâtre, les protagonistes d'histoires d'amour qui finissent mal. Des histoires dramatiques ciselées par la plume et l'inspiration, le génie et la folie d'écrivains qui refusent la facilité et lui préfèrent la complexité. Ainsi, au Théâtre de la Colline, Bruno Bayen met en scène son texte Laissez moi seule, let me alone, un opus radical et très drôle, qui s'empare de la vie de Lady Di pour la creuser de l'intérieur, la sculpter de l'extérieur. Bref, pour nous la restituer dans son évidence tout en troublant notre perception, nourrie de rumeurs, de on dit, d'un trop plein de notoriété et d'une surabondance de visibilité. Vous pensiez tout connaître du tragique destin de Lady Di ? Erreur. Voici, côté théâtre, une autre version de l'existence la plus médiatisée du 20ème siècle. Autour de nos micros, l'interprète de Lady Di, Clotilde Hesme, un obscur héros de l'histoire, Tony Hugo, que joue Eric Berger, et Bruno Bayen, l'auteur et metteur en scène. Autres invités de l'émission. Ce sera la seconde partie de Comme au théâtre, elle débutera vers 21 h 28, Stéphanie Schwartzbrod et Nicolas Struve. Elle est actrice, il la met en scène. Ils proposent dans les caves voutées de la Maison de la Poésie une découverte ou une redécouverte de Marina Tsvetaeva, poétesse russe du début du 20ème dont les lettres d'amour sont ici représentées. De la montagne et de la fin, c'est le titre de ce spectacle splendide qui réussit le tour de force de nous faire pénétrer aux tréfonds non seulement d'une histoire passionnelle, mais aussi d'une folie artistique, une addiction, une drogue : la poésie. A 21 h 50 : rendez-vous avec Jean-Loup Rivière pour son billet du soir puis agenda des spectacles à voir et coup de téléphone en province ; Nous retrouverons, à Strasbourg, Sylvia Dubost. Une dernière nouvelle enfin, puisque nous parlons ce soir d'écriture : le Grand Prix de littérature dramatique, cinquième édition, a révélé mardi dernier au public le nom de son lauréat : c'est Christophe Pellet, auteur de La conférence, texte publié chez l'Arche, qui a été choisi. Et on rappelle que ce prix initié par le Ministère de la Culture était organisé par l'association Aneth en partenariat avec le Théâtre de la Ville et France Culture. Clotilde Hesme, Eric Berger, Bruno Bayen, Stéphanie Schwartzbrod et Nicolas Struve. Comme au théâtre ça démarre tout de suite, maintenant " j.gayot

Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......