LE DIRECT

Avignon, coup d'envoi

1h
À retrouver dans l'émission

C'est l'ouverture demain du Festival d'Avignon. Voilà une nouvelle qui n'a pas du vous échapper... Les festivités démarreront à la Carrière Boulbon, avec Jeanne Moreau, elle-même, mise en scène par Amos Gitaï, dans la Guerre des fils. Puis dès mercredi, ce sera le moment mythique où s'ouvriront les portes de la Cour d'honneur, investies pour l'occasion par l'artiste associé de cette 63ème édition. Cette année, l'auteur metteur en scène libano québécois, Wajdi Mouawad, est celui va emporter le public dans une traversée de son oeuvre avec une durée de représentation monumentale puisqu'elle approchera les 11 heures... Dès la semaine prochaine, nous serons sur place, pour deux émissions en direct, pour vous parler de l'actualité de ce qui se passe, jour après jour, côté In, bien sûr, et côté Off également. Un off qui pulvérise décidément tous les records de propositions puisqu'il nous annonce pas moins de 980 spectacles. Mais avant cela, avant l'immersion dans le grand bain théâtral, nous avons décidé, ce soir, de vous montrer le festival comme vous ne l'avez jamais vu, comme vous ne le voyez pas. Avignon côté coulisses, c'est l'objet de ce Comme au théâtre spécial. Avignon avant l'heure, ou les dessous d'un Festival qui n'oublie pas que dans la ville, il y a une prison, que dans la prison, il y a plusieurs centaines de détenus. Des détenus qui eux aussi ont le droit d'accéder à la culture vivante. Nous rencontrerons ce soir Eric Lamboley et Damas Parsy, tous deux travaillent au Centre pénitencier de la ville. Leur objectif est de nouer un contact étroit et pérenne avec le Festival, en accueillant dans les murs de la prison des représentations ou en organisant des sorties au spectacle pour certains détenus. Avignon, avant l'heure, c'est aussi un travail colossal de montage de décors, d'installation de plateaux, de préparation des lieux. Hortense Archambaud, co-directrice du Festival, nous promènera ainsi de salle en cloître, ouvrant pour nous la porte des ateliers où se fabriquent et sont entreposés tous les décors qui, ensuite, gagnent leur espace de représentation. Elle nous guidera également hors des remparts. Avec elle, nous déambulons dans une ville qui, ressemble à un immense théâtre, agité de toutes parts par une activité frénétique et déjà traversé par l'esprit des spectacles, comme par exemple, cette salle des fêtes de Montfavet totalement relookée, pour la mise en scène que signe Claude Régy de Ode Maritime. . Avignon avant l'heure, c'est enfin un co-directeur, Vincent Baudriller, qui à la veille de l'ouverture, sait que tout est à venir et qu'il dormira peu dans le mois de juillet. Un directeur qui au terme d'une année de travail, de voyage, de dialogue, voit se concrétiser le rêve qu'il a dans la tête et qu'il offre en partage, au plus grand nombre. Avignon coté coulisses, avec Hortense Archambaud, Vincent Baudriller, Eric Lamboley et Damas Parsy. Comme au théâtre ça démarre tout de suite, maintenant

Intervenants
L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......