LE DIRECT

L'Humour au Théâtre

1h
À retrouver dans l'émission

Emission ce soir tournée vers le rire et la farce. Avec nos invités, nous allons explorer ce registre de spectacle vers lequel le théâtre dit de service public s'aventure peu souvent. Ou alors s'il le fait, c'est sur la pointe des pieds. Même si on a pu voir cette saison un grand théâtre national réputé austère mettre le comique à l'honneur : c'était en janvier à la Colline, avec une pièce de Feydeau mise en scène par Alain Françon, il est vrai cependant qu'en règle générale, l'humour est plutôt l'apanage des cafés-théâtres ou la chasse-gardée des théâtres de boulevard. On se demande pourquoi car en fait le théâtre ne manque ni d'auteurs ni d'acteurs comiques. On se le demande d'autant plus que lorsqu'il arrive à ce même théâtre public de s'atteler à des pièces censées être drôles, le résultat est souvent à la hauteur, le public jubile et les comédiens semblent tout simplement heureux de s'essayer à l'exercice. Est-ce facile ou pas de faire rire ? Et pour les metteurs en scène, quelle est la part du risque ? Au moment où on célèbre un peu partout le nom de Pierre Desproges, la question n'est pas dépourvue d'intérêt. Il se trouve que le rire hante quelques scènes, ces jours ci, à Paris et que nous allons pouvoir nous tourner directement vers nos invités pour les prendre à témoin. En seconde partie d'émission vers 21 h 30 nous pousserons la porte de la très honorable et prestigieuse Comédie Française pour y retrouver la metteur en scène Emilie Valantin. Avec un exemple tout frais : hier soir, salle Richelieu, le public a largement applaudi les facéties des marionnettes travaillées au plateau par la papesse du genre, Emilie Valantin, qui s'est attaquée à une parodie du texte de Cervantès, un texte de Antonio José Da Silva intitulé Vie du grand dom Quichotte et du gros Sancho Pança . Une farce du 18ème, de très bon gout et vaillamment interprétée par les acteurs du français et leurs marionnettes. En première partie d'émission, nous ouvrirons les portes d'une autre salle, située elle dans le 20ème arrondissement : il s'agit du Vingtième théâtre, où chaque soir, sous la houlette de Marc Goldberg, le metteur en scène, un trio d'acteurs s'emparent de l'Anthologie de l'humour noir d'après des textes de André Breton . Deux d'entre eux sont présents avec nous : Bernard Menez et Patrick D'Assumçao. C'est à eux bien sûr que les questions du « comment faire rire » s'adresseront en priorité. A 21 h 50, rendez-vous avec Jean-Loup Rivière pour son billet du soir. Juste après lui, l'agenda hebdomadaire et le coup de fil en province. On partira pour Dijon où notre correspondante sur place Caroline Chatelet nous donnera des nouvelles d'une mise en scène de Irène Bonnaud. Et avant que ne démarre l'émission, tout de suite, nous ouvrons le feu avec Ariane Mnouchkine, qui depuis la Cartoucherie de Vincennes avait très envie de donner le top de départ à une troupe que le Soleil accueille très bientôt dans ses murs. Il s'agit du théâtre Aftaab, qui est arrivé ce week-end je crois de Kaboul. Ils viennent juste de s'installer chez vous pour une série de représentation autour du Tartuffe de Molière et du Cercle de Craie caucasien de Brecht. J. Gayot

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......