LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Shakespeare, Bergman

1h
À retrouver dans l'émission

Shakespeare aura décidemment cette saison connu les feux de la rampe. Pendant qu'à Paris, on peut encore voir quatre de ses textes, interprétés avec plus ou moins de bonheur, Le Songe d'une nuit d'été , Othello , Coriolan et Mesure pour Mesure ,... à Dijon, au Théâtre de Bourgogne, que dirige désormais François Chattot, Matthias Langhoff s'est attaqué à Hamlet . Un travail à la mesure du metteur en scène qui a trouvé en François Chattot, non seulement, un coproducteur généreux mais aussi un acteur étonnant. Le spectacle est comme seul Langhoff peut en produire : excessif et forcément inoubliable tant il s'inscrit à contre courant d'une esthétique qui privilégie, en ce début de saison théâtrale un peu morose, un peu frileux, une certaine économie des moyens, comme s'il fallait raison garder en ces temps de menace latente sur tout ce qui relève de l'artistique et du culturel. Nous retrouverons donc Hamlet et ses outrances en dernière partie d'émission, aux alentours de 21 h 35, avec une interview de François Chattot. Avant cela, nous passerons par le CDN de Montreuil où le cinéaste et homme de théâtre suédois, Ingmar Bergman, mort en 2007, est à l'affiche grâce à Célie Pauthe, metteur en scène de S'agite et se pavane . Célie Pauthe qui signe là son cinquième spectacle prouve une fois encore sa capacité à diriger les acteurs avec une extrême acuité. Mais elle dévoile aussi ce qui chez elle ressemble de plus en plus à une obsession : la tentative de mettre à nu les mécanismes de vie, de mort et de folie emmêlés qui sous tendent tout geste de création. Alors de qui parle Célie Pauthe lorsqu'elle crée d'Ingmar Bergman : De Bergman ou d'elle ? Interview à suivre vers 21 h 10. Enfin, pour ouvrir l'émission, une échappée vers un territoire que Lucille Calmel, performer et écrivain, va décrypter pour nous, puisqu'elle l'arpente depuis longtemps : Il s'agit d'Internet, ici sollicité du point de vue de la scène théâtrale. Lucille Calmel opère en ligne mais se produit aussi en chair et os, ça se passe au théâtre Paris Villette. Comment s'effectue la connexion entre le plateau et l'écran d'ordinateur. On en parle dans quelques minutes. A 21 h 50, ce sera l'heure de nos retrouvailles hebdomadaires avec le billet du soir de Jean Loup Rivière. Suivi du coup de téléphone en province, ce soir, Anne Leray nous appelle de Montpellier. J. Gayot

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......