LE DIRECT

Théâtre décalé

59 min
À retrouver dans l'émission

Traité des passions de l'âme
Traité des passions de l'âme
Traité des passions de l'âme ©MC93 **Les ** **Mercredis du théâtre** s’aventurent aujourd’hui sur le bord des scènes, à la rencontre d’un théâtre un peu différent, légèrement déplacé, totalement décalé, un théâtre où le mot est au centre et véhicule une pensée qui, pour une reprendre une expression très tendance, fait littéralement « bouger les lignes » de la représentation. Avec nous autour sur France Culture, des artistes qui contribuent à faire bouger ces lignes.Nos invités ne se contentent pas d’un théâtre livré clé en main, formaté, inamovible, tranquillement installé entre la scène et la salle. S’ils ne jettent pas nécessairement aux orties les fondamentaux de la représentation, ils sèment sur le plateau même un zeste de trouble qui rend la rencontre avec le spectateur déstabilisante et force, en sous-main, ce dernier à de multiples interrogations silencieuses. A mes côtés, **Benoit Lambert** , metteur en scène de « [Que faire ? le retour](http://www.colline.fr/index.php?page=spectacle&id=244) », texte de **Jean Charles Massera** proposé au théâtre de la Colline et **Nicolas Bigards** , metteur en scène à la MC 93 Bobigny de "[Traité des passions de l’âme](http://www.mc93.com/fr/2010-2011/traite-des-passions-de-l-ame)", saison 4 de chroniques du bord de scène consacrée cette fois ci à l’écrivain Antonio Lobo Antunes. Et **Henri Jules Julien** , metteur en scène de "[Testimony Récitatif](http://www.lechangeur.org/spip.php?article120)", oratorio théâtral et musical conçu à partir de textes de l’auteur américain objectiviste, Charles Reznikoff à l'Echangeur de Bagnolet.
Que faire? le retour
Que faire? le retour Crédits : Elisabeth Careccio
Que faire? le retour Elisabeth Careccio©Théâtre de la Colline Enfin, pour éclairer, ouvrir, perturber le cours des Mercredis du théâtre, nous accueillons également autour des micros, **Thomas Schlesser,** historien d’art désormais familier de l’émission et qui a, sur la notion de décalage, un certain nombre de choses à soumettre à notre réflexion commune." **Joëlle Gayot** **AGENDA**
Testimony
Testimony
Testimony ©L'Echangeur Bagnolet Du 8 au 12 juin 2011, la 36ème édition du "[Festival Hérisson]()", festival historique fondé par Olivier Perrier et organisé par Le Centre dramatique national de Montluçon, [Le Festin](http://www.lefestin-cdn.com/). Une manifestation autour des auteurs contemporains avec des lectures de textes de Rémi de Vos, Georgia Doll, Marc Dugwson, Stéphane Guérin, Pierre Notte et Nicole Sigal. Du côté des metteurs en scène, vous croiserez le travail de Guillaume Delaveau, Paul Golub, Laurent Gutmann, Anne Laure Liégois, la directrice de la manifestation et du Centre Dramatique national, et aussi celui de François Rancillac et Mathieu Roy. Au[ théâtre de la Tempête](http://www.la-tempete.fr/spectacles/index.php), création du 10 au 19 juin 2011, d’un auteur qui se faisait un peu rare ces derniers temps, il s’agit de Joël Jouanneau, qui a écrit "**Ad** **Vitam** ", un texte mis en scène avec un seul acteur par Jacques Bioulès. Une pièce construite comme un véritable polar qui instaure un dialogue tendu entre le narrateur enfant et l’adulte qu’il est devenu. Théatre de la tempête toujours : du 9 au 19 juin, ouverture d’une manifestation intitulée "Théâtre à Vif". Un héritage des anciennes "Rencontres de la Cartoucherie" qui étaient consacrées au politique. Cette année, 6 proposition de spectacles et des lectures vous permettront d’entendre du contemporain, comme le texte de Blandine Solange, intitulée "Inoculez moi encore une fois le sida et je vous donne le nom de la rose", du contemporain classique, avec la mise en jeu par Philippe Adrien de "Partage de midi", de Claudel, ou encore des entretiens de Jean Paul Sartre et Benny Levi, sous le titre « l’espoir (encore) maintenant ?" Du 9 juin au 3 juillet 2011, à la [Maison de la Poésie](http://www.maisondelapoesieparis.com/), **Pascal Nzonzi** interprète et met en scène un texte de Tchikaya U Tam’si : "Le Bal de Ndinga". Les rêves d’un homme, qui, dans le Congo Belge de 1960, à la veille du jour de la proclamation de l’indépendance, rêve des lendemains de liberté qui s’annoncent.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......