LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
la roulette à beignets

Beignets, bugnes, beignes, tous les coups sont permis

4 min
À retrouver dans l'émission

Voici venu le temps de mettre la main à la pâte frite!

la roulette à beignets
la roulette à beignets Crédits : Françoise Villeneuve

Longtemps, on l’a cherchée. Pestant contre le désordre d’une minuscule cuisine, retournant tiroirs et buffet. C’est au milieu d’un fagot de cuillères à soupe et de fourchettes qu’on l’a finalement retrouvée : petite roue dentée grossièrement ajustée sur un manche de bois poli par le temps. C’est la roulette à beignets. Minuscule outil que l’on ressort une fois l’an aux alentours de mardi gras pour tracer sur la table de cuisine farinée les figures imposées du beignet de carnaval. Cette année, mardi tombe le 5 mars gras mais les beignets ont déjà envahi les rayons de nos boulangeries pâtisseries.

La roulette à beignets fait partie de ces objets usuels qui vous retracent une vie. On l’a toujours connue, depuis les tréfonds de l’enfance où on l’empruntait en loucedé pour ouvrir sur le carrelage de la cuisine de périlleux chemins à des convois de Norev, Match box, Dinky toy et autres voitures miniatures.

Dans la foulée, on a esquissé nos premières bugnes comme on dit à Lyon, restant pourtant interdits d’approcher la bassine à fritures. Mais pas peu fiers d’aller faire goûter nos créations, affublé du masque de Zorro, à toute la cage d’escalier qui embaumait les beignets chauds, objet de véritables joutes pâtissières sur tous les paliers. Qui n’a pas en mémoire cette odeur réjouissante de pâte frite et de sucre glace que l’on débusque aujourd’hui sur les stands de churros ?

Les beignets : beaucoup plus qu’une gourmandise ?

C’est aussi la singularité de cette pâtisserie ritualisée : le beignet de carnaval, comme une certaine madeleine, est un tremplin à souvenirs, le pense-bête des saveurs enfouies dans nos mémoires. Au troisième étage, il y avait madame Raymonde, qui même lorsqu’elle faisait des beignets, vous parlait de son Bar-le-Duc natal et du catalogue Bergère de France. Au deuxième étage, il y avait la femme du plâtrier qui nous mettait au supplice, chaque samedi, avec le parfum de ses patatas fritas et qui, pour carême, nous livrait sa déclinaison hispanisante du beignet de carnaval. Quant à la voisine du rez-de-chaussée, elle nous proposait avec son regard triste quelques sèches bugnes, plus habituée qu’elle était aux beignes de son mari.

La roulette à beignet a survécu à tous les déménagements, toutes les tentations des quincailleries, bazars et autres stands de camelots pour lui trouver une remplaçante plus clinquante. Et elle défie toujours pour le titre de doyenne de la cuisine un vieux plat en terre qui faisait partie de la dot grand-maternelle. L’autre jour, les deux ont repris du service pour les beignets de carnaval. On l’aura compris, il y a autant de recettes que d’histoires de famille.

La recette !

Alors voici celle que l’on connaît - presque - par cœur :
650 g de farine de blé,
75 g de sucre en poudre,
2 œufs,
75 g de beurre fondu,
20 g de levure de boulanger (en boulangerie),
25 cl de lait, une pincée de sel, un litre d’huile d’arachide pour la friture.
Mettre la farine dans une jatte, creuser un puits au centre où l’on ajoute les autres ingrédients.
Travailler du centre vers les bords à la cuillère à bois, puis malaxer avec les mains farinées afin d’obtenir une pâte souple et lisse.
Recouvrir d’un linge et laisser reposer au moins deux heures.
Fariner votre plan de travail, abaisser la pâte au rouleau, selon l’épaisseur que vous souhaitez.
Découper avec la roulette en bois des carrés, des rectangles, des losanges de pâte.
On peut aussi former des ronds à l’aide d’un verre.
Faire chauffer l’huile de friture (et ouvrir la fenêtre de la cuisine) : on peut tester la température en y jetant un bout de pâte qui doit se colorer rapidement. Plonger les beignets dans la friture et les retirer dès qu’ils sont suffisamment dorés.
Les déposer sur du papier absorbant avant de les saupoudrer de sucre glace.

Et puis si vous partez aux sports d’hiver pour les vacances d’hiver, vous dénicherez peut-être une roulette à beignets dans une boutique de boissellerie, cet artisanat du bois traditionnel en montagne. Elle doit être en buis qui est le meilleur bois pour ce genre d’outil.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......