LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les rillettes de hareng se dégustent en apéritif sur du pain grillé, éventuellement accompagnées d'un verre de vin.

Quand le hareng sort

4 min
À retrouver dans l'émission

Dans sa chronique culinaire, Jacky Durand évoque les escapades gustatives de ce week-end de Pentecôte et partage une recette de rillettes de hareng.

Les rillettes de hareng se dégustent en apéritif sur du pain grillé, éventuellement accompagnées d'un verre de vin.
Les rillettes de hareng se dégustent en apéritif sur du pain grillé, éventuellement accompagnées d'un verre de vin. Crédits : Flickr

Le week-end prolongé s'annonce chargé sur les routes de la cuisine...

C'est le moment de quitter vos fourneaux et d'aller vous mettre les pieds sous la table lors de trois événements qui nous semblent emblématiques de l'air du temps du boire et du manger, côté scène.

On commence par mettre les petits plats dans les grands avec la quatrième édition de Taste of Paris qui se déroule jusqu'à dimanche soir au Grand Palais. Quand je dis "mettre les petits plats dans les grands", c'est que cette manifestation ambitionne rien moins que "porter l’étendard d’une scène gastronomique parisienne cosmopolite et transgénérationnelle mais surtout protéiforme. Ambassadeurs de la bistronomie, chefs étoilés et de palaces, héros de la world food, virtuoses de la pâtisserie et artisans du goût, la programmation du festival ne s’interdit aucun clivage, aucune restriction", s'enthousiasme le dossier de presse. Au passage, il faudra que l'on nous explique ce que veut dire "ne s'interdire aucun clivage, aucune restriction". 

Mais bon plutôt que de fricasser sur les mots, régalons-nous avec les rendez-vous de Taste of Paris  où l'on pourra déguster des petits plats concoctés par des chefs étoilés, assister à des cours et des démonstrations de cuisine mais aussi faire aussi son marché gourmand.

Ce week-end, vous pouvez aussi mettre le cap sur Saint-Brieuc où depuis 2008, les membres du collectif Rock’N Toques proposent de mêler plaisir du son avec celui des papilles. Pionniers de la gastronomie en musique, ils offrent depuis onze ans une expérience gustative exceptionnelle aux festivaliers d’Art Rock  avec la complicité avec la complicité de chefs étoilés, restaurateurs, pâtissiers, chocolatiers, artisans crêpiers et glaciers, vignerons, producteurs de cidre et cavistes. En 2017, 16 000 plats et desserts ont été dégustés par les adeptes de musique et de gastronomie.

Tous les ans, Art Rock et Rock’N Toques composent un duo Chef étoilé / Artiste programmé sur la grande scène pour concevoir un plat original. Après les burgers de Yelle et de Thomas Dutronc, le "risotto de légumes oubliés" de Gaëtan Roussel, le burger végétarien de Julien Doré l’an passé, c’est au tour de Camille de se mettre aux fourneaux aux côtés du chef étoilé Nicolas Adam. Ils ont concocté une "joie en bouche aux herbes fraîches" à base de pain baghrir au petit épeautre, houmous, légumes, citrons confits, roquette et coriandre.

Enfin, si vous passez par Thiézac dans le Cantal, ne ratez pas One, two Tripoux, la fête dédiée au tripoux, donc, produit incontournable et emblématique des gastronomies auvergnate et cantalienne. Il est essentiellement constitué de panse de veau ou de mouton et traditionnellement accompagné de pommes de terre, d’une tranche de pain et d’un verre de vin rouge.

Tout cela pour vous dire, que le boire et le manger donnent lieu chaque week-end à une flopée de gueuletons et de raouts où la cuisine se met en scène et associe de plus en plus d'autres activités festives comme la musique, militantes quand il est question de prendre soin de notre planète mais aussi littéraires : ainsi, du 15 au 17 juin prochain à Dijon, les rencontres littéraires Clameurs seront dédiées aux plaisirs de la table.

Il est aussi question d'aller pique-niquer ce week-end de Pentecôte... 

Oui, puisque 400 vignerons du syndicat des Vignerons indépendants vous invitent à venir avec votre casse-croûte chez eux. Le principe est simple : les visiteurs apportent leur pique-nique et le vigneron indépendant leur offre à la dégustation son vin. Pour mémoire, en 2016, les domaines viticoles Vignerons Indépendants ont reçu près de 5 millions de touristes dont 32% d'étrangers. L'activité oeno-touristique au sein des domaines a généré 294 millions d'euros de chiffre d'affaires avec une dépense moyenne de 60,40 euros par touriste.

Rillettes de hareng

Allez, une petite recette fastoche pour un déjeuner sur l'herbe, un apéro ou un brunch à la maison.  

Procurez-vous un paquet de harengs doux de 200 grammes ; un pot de fromage blanc ; une grosse échalote, un citron vert et du poivre. 

Commencez par hacher vos harengs (avec des ciseaux de cuisine, c’est impec') et l’échalote épluchée. Mélangez le tout avec quatre cuillères à soupe de fromage blanc ; ajoutez le jus du citron vert et du poivre à votre goût. Mélangez à nouveau délicatement et réservez au frais. Servez ces rillettes avec des tranches de pain vieux grillées.

Intervenants
  • Journaliste culinaire à Libération et chroniqueur le samedi sur les Matins de France Culture
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......