LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Aspects du visage (4/5): le visage et la peinture

59 min
À retrouver dans l'émission

Adam et Eve chassés du Paradis, peints par Masaccio : Adam a les mains contre sa face, en signe de désolation; Eve a les yeux clos, levés vers un ciel qui ne peut plus rien pour elle, sourcils distordus, bouche ouverte pour un cri muet de désespoir. C'est la première bouche ouverte dans l'histoire de la peinture. La peinture a commencé son entrée dans l'attention au visage par l'expression du plus extrême désarroi, la grimace du visage servant ainsi à rendre visible le désespoir; puis peu à peu se met en place une codification picturale des passions, étayée par une gestuelle appropriée, et des "affects" moins paroxystiques peuvent ainsi être rendus sensibles. Ingres se situe dans la lignée de la rhétorique des passions mise en place par Le Brun au XVIIème siècle, qui peint la Comtesse d'Haussonville debout contre la cheminée, un bras replié contre son sein, un doigt posé sur son menton. Son visage prolonge cette courbe rêveuse par une expression lointaine. Elle est le visage tout entier de la Mélancolie. Ainsi l'attention portée au visage comme "miroir de l'âme" privilégié, est présente en peinture depuis le XVème siècle et court jusque dans certains portraits de Picasso. Mais l'art contemporain vient subvertir cette correspondance devenue trop facile, trop évidente : l'autoportrait de Sonia Delauney, peint en 1916, consistant en une série de cercles concentriques et colorés, se refusant à toute dimension figurative, est l'emblème d'une recherche nouvelle autour d'une identité dont le visage n'est plus l'unique blason. Marion Richez

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......