LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Avez-vous lu Polanyi ?

59 min

Combien sont-ils à regretter le recul de la politique face à l’économie ? Combien sont-ils ou combien sont-elles à trouver que la place de l’économie dans la société est souvent démesurée eu égard aux besoins fondamentaux de l’être humain que sont l’amour, la camaraderie, la famille ?

Pouvons-nous échapper à la fétichisation de l’économique et à l’emprise de la logique de marché ? Cela est sans doute possible si on prend la peine de lire et de relire Karl Polanyi 1886-1964. Car vouloir échapper à la vision économique du monde n’est pas vouloir échapper aux marchés. Il a toujours existé des économies avec des marchés, des foires, des ports, des places financières, mais l’apparition de l’économie de marché, qui fait parler les marchés, et craint leurs réactions comme s’il s’agissait de personnes, cela n’est pas si vieux. Le mythe du marché autorégulé – désencastré du rapport social – est finalement assez récent. Il date du XIX siècle.

Et c’est pour l’avoir dénoncé et s’être opposé à la société du tout-marchand, que Polanyi, adepte d’un socialisme démocratique, est devenu aujourd’hui une référence théorique importante.

Les trois dernières décennies ont connu, en effet, à l’échelle mondiale, un nouvel épisode d’utopie libérale que nombre de penseurs appellent le néolibéralisme.

Pour en comprendre les rouages et en analyser les propositions, Karl Polanyi est un auteur précieux.

Nous avons demandé à deux grands connaisseurs de son œuvre de nous expliquer en quoi il peut nous être utile pour comprendre notre monde ?

Intervenants
  • professeur à l'Université Paris Diderot. Spécialiste des économies socialistes et post-socialistes
  • maître de conférences en sciences économiques
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......