LE DIRECT
La fonte des glaces est une conséquence du réchauffement climatique.

Avis de tempête sur le climat ? (4/4) : Peut-on encore être climatosceptique ?

53 min
À retrouver dans l'émission

Malgré les nombreuses études scientifiques, qui prouvent que le réchauffement climatique est une réalité, et que l'homme y est pour quelque chose, le climato-scepticisme demeure. Mais quelles sont les motivations des climato-sceptiques et que revendiquent-ils ?

La fonte des glaces est une conséquence du réchauffement climatique.
La fonte des glaces est une conséquence du réchauffement climatique. Crédits : Pierre-Henry DESHAYES - AFP

De quoi doute le climato-sceptiqueé ? De la responsabilité de l'homme dans le réchauffement climatique ? De l'existence même d'un réchauffement climatique ? Et surtout, qu'est ce qui le motive ? Le bon sens, ou l'insolence ? Pour répondre à ces questions, l'émission Les Chemins de la philosophie reçoit Benoît Rittaud mathématicien, maître de conférences hors classe à l’université Paris 13 et Jean-Pierre Dupuy ingénieur, épistémologue et philosophe.Pour Benoît Rittaud, il y a une récupération politique et médiatique de la question du climat : 

Lorsque la science s'allie à la politique, cela affaiblie la science. Aujourd'hui, si on est climato-sceptique, on est amoral. On est un méchant. On est dans la criminalisation, on veut interdire la réflexion. Aujourd'hui, on dit "il faut agir", mais cela va à l'encontre de la démarche scientifique, qui se base sur la réflexion. Benoît Rittaud

La marche pour le climat, Paris, 13 octobre 2018
La marche pour le climat, Paris, 13 octobre 2018 Crédits : François Guillot - AFP

L'incertitude est-elle une bonne raison de douter du caractère scientifique des catastrophes naturelles auxquelles nous nous attendons ? 

Pour Benoît Rittaud, Il s'agit plutôt d'une ignorance. Nous ne connaissons pas suffisamment le climat pour prévoir son avenir, d'ailleurs on ne l'a jamais fait avant aujourd'hui. C'est une science jeune, qui n'a pas encore fait ses preuve. Le système climatique est l'un des systèmes les plus complexes. Quand on dit que la mer va monter de deux mètres, on ne sait pas si c'est dans un siècle ou dans deux siècles. 

Le problème que j'ai avec les climato-sceptiques, c'est qu’ils ressassent toujours les mêmes arguments. Ils choisissent aussi de mettre sous silence les arguments des scientifiques qui luttent contre le réchauffement climatique. Jean-Pierre Dupuy

La seule manière de justifier le travail de la climatologie, c'est de s'appuyer sur ses modèles. Dans le livre de Benoît Rittaud, il n'y a pas un mot sur les modèles du climat. C'est un modèle physico-chimique et thermo-dynamique extrêmement complexe. Or, ce qui compte pour une science ce n'est pas de prédire, mais de comprendre." Jean-Pierre Dupuy. 

TEXTE :

  • François Poullain de La Barre , De l'Égalité des deux sexes , discours physique et moral où l’on voit l’importance de se défaire des préjugés , 1673

EXTRAITS :

  • « L’appel de Manille » de Marion Cotillard, diffusé sur BFMTV, 26/02/2015)
  • Documentaire avec Al Gore (Une vérité qui dérange , par Davis Guggenheim, 2006)

REFERENCES MUSICALES :

  • Philip Glass , Cloudscape
  • Midnight oil , Beds are burning
  • Beth Ditto and The Shoes , Cerrone’s Supernature
Jean-Pierre Dupuy
Jean-Pierre Dupuy Crédits : Jules Salomone - Radio France

Réécouter la lecture: François Poullain de La Barre , De l'Égalité des deux sexes , discours physique et moral où l’on voit l’importance de se défaire des préjugés , 1673 (par Jean-Louis Jacopin)

Écouter
1 min
Écouter
Chers tous deux
Chers tous deux
Écouter
2 min
Écouter

Par Adèle Van Reeth

Réalisation: Mydia Portis-Guérin

Lectures: Jean-Louis Jacopin

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......