LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Bac Philo (1ère session) 2/4 : Obéir, est-ce renoncer à sa liberté ?

59 min

Pour traiter le sujet "Obéir, est-ce renoncer à sa liberté ?", Adèle Van Reeth est allé à la rencontre de Philippe Ouvrard et de ses élèves, au lycée Amiral Ronarch à Brest.

Philippe Ouvrard et Adèle Van Reeth
Philippe Ouvrard et Adèle Van Reeth Crédits : Radio France

Extraits :

  • Léo Ferré, "Regardez-les"

  • Extrait d'une vidéo des Anonymous sur leur site facebook

Lectures :

  • Platon, Gorgias ; 491e5

  • Rousseau, Lettres écrites de la montagne , lettre 8

Plan : Problème : si la désobéissance n'est pas forcément le lieu de notre liberté, est-ce qu'il ne serait pas concevable que l'obéissance nous mène à notre liberté

I/ Oui, obéir, c'est renoncer à sa liberté. Désobéir, c'est donc aussi affirmer sa liberté.

A/ Thèse libertaire : désobéir, c'est affirmer son indépendance, et obéir, c'est renoncer à son individualité.

Objection : mon individualité ou les moeurs dans lesquelles je suis immergé peuvent être le lieu de mon esclavage (soumission à mes pulsions, ou encore aux mécanismes de la publicité, de la propagande).

B/ Désobéir, cela doit être en vue d'une cause juste, et obéir à l'injustice, c'est renier sa liberté : recherche d'un critère d'une certaine idée de la justice en général.

Question de l'idéal de légitimité.

Transition : Comment repenser la liberté pour éviter l'indépendance sans règle sans pour autant basculer dans l'assujettissement à un pouvoir ?

II/ La liberté ne consiste pas à faire ce que l'on veut, mais à faire ce que l'on doit.

A/ Théorie stoïcienne : obéir à ce qui doit être. Liberté comme courage de faire ce que l'on doit faire, et non égoïsme sans règle.

B/ Théorie de Hobbes : obéir à un Etat qui ne nous domine pas, mais qui nous représente. Thématique du pacte social. Une bonne forme d'obéissance politique doit être pensée.

Problème : on obéit en vue d'autre chose que la liberté (l'ordre du monde A, la paix civile B). Certes, on y renonce librement, mais il s'agit tout de même d'un renoncement.

III/ Comment obéir librement tout en ne renonçant pas à sa liberté ?

A/ Redéfinir la liberté une nouvelle fois : l'autonomie chez Rousseau

Contrat Social I, 8 : « l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. »

B/ La liberté politique : obéir aux lois seulement si elles sont justes.

Rousseau, 8ème des Lettres écrites de la montagne

C/ L'autonomie morale chez Kant : obéir à des principes moraux que je m'impose à moi-même.

Philippe Ouvrard et Adèle Van Reeth
Philippe Ouvrard et Adèle Van Reeth Crédits : Radio France

Bibliographie :

  • Platon, Gorgias

  • Bakounine, Dieu et l'Etat (sur la désobéissance politique)

  • Thoreau, La désobéissance civile (sur la désobéissance politique)

  • Sophocle, Antigone (sur la distinction légalité/légitimité)

  • Cicéron, De officiis

  • Hobbes, Léviathan

  • Rousseau, Du Contrat Social , I, 8 (distinction indépendance/autonomie)

  • Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs (sur l'autonomie en accord avec l'autre)

Réalisation : Mydia Portis-Guérin

Lecture des textes : Georges Claisse

Intervenants
  • Professeur de philosophie au lycée Amiral Ronarch
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......