LE DIRECT

Bac Philo (2ème semaine) 2/5 : L'action politique doit-elle être guidée par la connaissance de l'histoire ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Avec Sébastien Gury, professeur de philosophie au Lycée Français - Lycée Vauban du Luxembourg.
Semaine spéciale Bac philo aussi pour le Journal des Nouveaux Chemins, qui reçoit Charles Pépin , à propos du Hors-Série de Philo-Mag consacré au Bac Philo, en partenariat avec France Culture.

Sébastien Gury et sa classe de Terminale du Lycée Français Vauban au Luxembourg
Sébastien Gury et sa classe de Terminale du Lycée Français Vauban au Luxembourg Crédits : M.Boistay - Radio France
Sébastien Gury et sa classe de Terminale du Lycée Français Vauban au Luxembourg M.Boistay©Radio France
Charles Pépin
Charles Pépin Crédits : J.TRICARD - Radio France
Charles Pépin J.TRICARD©Radio France Réalisation : Mydia Portis-Guérin **Extraits ** : The Beatles, *Back in the USSR* Léo Ferré, *Ils ont voté* Jacques Dutronc, *L'opportuniste* **Bibliographie conseillée : ** - Paul Ricoeur, Temps et récit III, Le temps raconté, Seuil 1991, p.391. - Hannah Arendt, Le système totalitaire (1954), seuil, 1972, p.230-232 - Raymond Aron, Dimensions de la conscience historique (1961), Plon, p.16-18. - Hegel, La raison dans l’histoire, 1830, coll.10-18, pp35-36. - Hegel, Leçons sur la philosophie de l’histoire (cours de 1822) - Cournot, Considérations sur la marche des idées et des événements, L.I, chap.1, Hachette, 1872. - Fernand Braudel La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II (1949), tome 1, Préface à la seconde édition, A. Colin, 1979, pp. 16-17. **Plan détaillé :** **I) Nous pouvons déterminer l'action politique par la connaissance de l'histoire** A. L’école des annales : le temps long de l'action politique. B. Le rapport de cause à effet en histoire **II) Le progrès de l’humanité que vise dans l’histoire l’action politique se fait sous certaines conditions.** A. La notion de praxis chez Karl Marx. B. L'impossibilité de tirer des leçons de l'histoire là où l’homme pourrait il ne le fait pas. C. Raymond Aron : Il n y a pas de sens définitif à l’Histoire qui est une reconstruction du passé. **III) L'ambiguïté du positionnement de l’homme dans le temps ou comment, sous quelles conditions, le passé peut-il être un tremplin pour l’action sensée ?** A. F. Nietzsche : L’homme ne doit pas ruminer son passé sans fin. B. L’Histoire n’est pas un spectacle à regarder mais une responsabilité à l’égard de ce qui arrive. C. Il faut organiser l’action politique par laquelle les hommes essaient de concrétiser leur espérance dans l’expérience léguée par le passé.
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......