LE DIRECT

Bac Philo (2ème session) 4/4 : Faut-il craindre le regard d'autrui ?

59 min

C'est au lycée Hélène et Victor Basch de Rennes que se termine cette deuxième session de révision du bac philo. Adèle Van Reeth a rencontré Etienne Bonnin et ses élèves pour traiter le sujet : "Faut-il craindre le regard d'autrui?".

Etienne Bonnin
Etienne Bonnin Crédits : Radio France

Extraits : - Johnny Halliday, "Le regard des autres"- The Doors, "People are strange"

Lecture : Sartre, L'être et le néant , "La honte, le trou de la serrure"

Plan : I/ Des raisons de craindre le regard d’autrui

A/ La méconnaissance (le même et l’autre)

B/ Conséquence : se protéger du regard de l’autre (problématique de l’identité et de la différence)

C/ Sartre : aliénation et réification (« L’Enfer, c’est les autres »)

Transition : j’ai des raisons de craindre le regard d’autrui, mais en rester là, ne serait-ce pas admettre que le rapport à l’autre est simple lutte d’ego repliés sur eux-mêmes ? Le regard de l’autre ne peut-il pas être un soutien ?

II/ Dépasser la crainte : autrui comme médiateur indispensable .

A/ L’impossibilité d’un monde sans autrui (Tournier)

B/ De la certitude subjective à la vérité objective (Hegel)

C/ Autrui comme médiateur indispensable entre moi et moi-même (Sartre)

Transition : La première impasse était celle de la réduction à une relation conflictuelle avec autrui, la deuxième est celle d’une relation seulement égocentrique : autrui n’est qu’un instrument pour une relation de moi à moi-même et qui ne laisse pas de réelle place à autrui. Il faut penser une crainte non plus comme menace mais comme respect.

III/ Quand le regard d’autrui se fait demande

A/ L’enfant qui est en demande, qui attend que je lui donne ma confiance (Alain)

B/ Le motif de l’effronterie ou de l’impudence : l’individu à qui rien ne fait honte ou qui ne veut avoir honte de rien.

C/ La demande que je lis dans le regard de l’autre : il s’agit de la limiter afin de respecter l’autre dans son altérité, comme ce qui me dépasse infiniment.

Adèle Van Reeth et Etienne Bonnin
Adèle Van Reeth et Etienne Bonnin Crédits : Radio France

Bibliographie :

-Sartre, Huis-Clos : "l'enfer, c'est les autres"-Sartre, L'être et le néant : la honte (texte lu)

-Michel Tournier, Vendredi ou les limbes du pacifique -Stefan Zweig, Le joueur d'échecs -Hegel, La phénoménologie de l'esprit : la dialectique du maître et de l'esclave notamment

-Lévinas, Totalité et infini

Lecture de texte : Georges Claisse

Réalisation : Mydia Portis-Guérin

Campus Bac
Campus Bac Crédits : Radio France
Philosophie magazine
Philosophie magazine Crédits : Radio France
Intervenants
  • Professeur de philosophie en classes de terminale au Lycée Hélène et Victor Basch de Rennes

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......