LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

De quoi le nom propre est-il le nom ?

59 min

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir le psychanalyste Gérard Pommier.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Comment habiter son nom ? Pas forcément être fier de son nom propre, de sa lignée, de ses ancêtres, de sa généalogie, mais ne pas avoir honte de son prénom, accepter plus ou moins son patronyme, ne pas se sentir gêné à l’appel de son nom de famille ? Dans le labyrinthe du nom propre beaucoup d’écrivains se sont égarés et nombre d’entre eux ont voulu changer de nom, pas uniquement prendre un pseudonyme, mais effacer leur nom d’origine, le faire disparaître, ou alors le neutraliser. Ce fut le cas de Marguerite Duras, Romain Gary, Henri Calet, et de quelques autres. Mais tous les écrivains ne changent pas de nom, et tout le monde ne devient pas écrivain ou peintre, à la manière de Van Gogh qui se refusait à signer ses tableaux. Que l’on apprécie ou pas son prénom ou son nom de famille, il est impossible de se passer du nom propre. Tous les enfants ont besoin d’être nommés, d’être identifiés comme sujets à leur nom. La plupart des amants répondent à l’appel du prénom dans l’amour. Et il n’est pas de conversation qui ne soit régi par la fonction que joue le nom dans l’échange langagier. « Sans nom, comme l’écrit Gérard Pommier, nous ne tenons pas droit ». Car sous ses allures de simple fiche d’état civil, le nom porte à des conséquences intimes et vitales pour chacun.

Mais étudier le nom propre ne vaudrait pas une heure de peine si cette étude n’était raccordée aux millénaires d’histoire qui ont façonné les sociétés patrilinéaires.

Gérard Pommier n’est pas un simple psychanalyste de cabinet. Il voyage dans le temps et l’espace. Sa traversée dans la galaxie du nom propre doit beaucoup aux religions et à l’anthropologie.

Nous avons une heure pour l’interroger sur les fonctions logiques et inconscientes de ce sacré nom propre….

Gérard Pommier
Gérard Pommier
Intervenants
  • psychiatre, psychanalyste, directeur de recherche à Paris-VII
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......